L’UNIVERSITE CATHOLIQUE A RENDU HOMMAGE A L’ABBE ROBERT KAMANGALA
21 mars 2018
CECOS - CENCO (69 articles)
0 comments
Share

L’UNIVERSITE CATHOLIQUE A RENDU HOMMAGE A L’ABBE ROBERT KAMANGALA

Une attitude du corps académique de l’UCC

L’Université Catholique du Congo (UCC) a rendu le dernier hommage au vaillant professeur abbé Robert Kamangala, décédé  le dimanche 11 mars 2018 de suite d’une longue maladie. Cette cérémonie solennelle a eu lieu ce mardi 20 mars 2018 dans l’amphithéâtre de l’UCC et en présence des professeurs, étudiants et de sa famille religieuse et biologique.

Homme de l’Eglise et de la science

Robert Kamangala était prêtre de l’archidiocèse de Kananga et professeur à l’Université Catholique du Congo, plus précisément dans la faculté du Droit canonique et, depuis 2017, recteur de l’Institut Panafricain Cardinal Martino,  institution mise en place par l’Eglise du Congo pour former les hommes en doctrine sociale de l’Eglise.

A en croire le recteur de l’Université Catholique, l’abbé Léonard Santedi : « La mort de cet éminent et talentueux professeur est une grande perte à la fois pour l’Université Catholique et l’Institut Panafricain Cardinal Martino dont il était le recteur jusqu’à peu avant sa mort », avant d’ajouter que, « le professeur abbé Kamangala nous laisse une grande leçon du travail dans le silence et dans la discrétion mais du travail efficace. Un homme sociable et social, soucieux de former et d’éduquer, de préparer l’avenir de l’église et de la société », a-t-il indiqué.

Ecrivain prolifique et un homme social

Une panoplie de témoignages en hommage du professeur abbé Robert Kamangala a été enregistrée au cours de cette cérémonie. Du recteur de l’UCC au vice-recteur de l’Institut Panafricain cardinal Martino (IPCM), en passant par le doyen de la faculté du Droit canonique jusqu’à un ancien étudiant du professeur Kamangala, un seul mot revenait dans leurs différentes allocutions de circonstance pour résumer le professeur abbé Robert Kamangala,à l’instar d’un « écrivain prolifique et un homme social ».

« Cher Robert, vous avez été noble à travers votre mission faisant ainsi la fierté de notre université à travers vos différentes publications. Je cite seulement ici deux. Vous avez publié en 2012 votre chef-d’œuvre  en droit canonique intitulé : « Les normes générales du code de droit canonique. Concepts, historique et contexte génico-pastoral» et encore récemment, en 2017, vous avez publié un ouvrage sur la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO). C’est donc avec raison que les évêques de la CENCO vous ont choisi pour diriger l’institut panafricain cardinal Martino en vue d’assurer la formation des hommes en doctrine sociale de l’Eglise », a souligné l’abbé Santedi.

Enfin, après la cérémonie de dépôt des gerbes de fleurs et la prière finale, le cortège funéraire du feu professeur abbé Kamangala s’était dirigé vers l’église Saint Dominique de Limete pour son exposition et veillée mortuaire avant de prendre le vol pour l’archidiocèse de Kananga où il sera conduit à sa dernière demeure au cimetière diocésain.

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *