Archidiocèse de Kananga : Mgr Marcel Madila a présidé une messe d’action à l’occasion du 35e anniversaire de la Paroisse universitaire Saint Marc
7 mai 2019
CECOS- CENCO (307 articles)
0 comments
Share

Archidiocèse de Kananga : Mgr Marcel Madila a présidé une messe d’action à l’occasion du 35e anniversaire de la Paroisse universitaire Saint Marc

De 1984 à 2019, la Paroisse universitaire Saint Marc de Kananga a fêté ses 35 ans d’existence. A l’occasion, une messe d’action de grâce a été présidée par S.E. Mgr Marcel Madila, archevêque de Kananga, entouré de quatre prêtres, le dimanche 5 mai 2019.

Dans son homélie de circonstance, le prélat catholique faisant sienne une phrase écrite au mur de la paroisse : « La foi à la hauteur de Paroisse Universitaire », a demandé aux chrétiens de la paroisse universitaire, que cette foi se traduise dans les actes comme par exemple prendre soin des nécessiteux. Pour l’archevêque de Kananga, la grande leçon en ce troisième dimanche de Pâque, se résume en trois choses, d’abord les apparitions ne sont pas un jeu de cache-cache avec Jésus, qui apparaît puis disparaît mais plutôt il est là présent à nos côtés ; ensuite le repas le poisson et le pain c’est-à-dire que Jésus nous devance pour prendre soin de nous ; la question répétée à Simon Pierre : « m’aimes-tu ?», est une demande d’affection et un engagement à servir les autres.

Peu après son prêche, Mgr Madila a administré le sacrement de confirmation aux quarante-sept confirmands. Par ailleurs, monsieur l’Abbé Augustin Loko, curé de la paroisse universitaire Saint Marc, tout en remerciant tous ceux qui de loin ou de près ont travaillé pour la réussite de cette fête patronale, a invité ses paroissiens à plus d’ardeur dans leur engagement en tant que chrétiens catholiques mais surtout à vivre pleinement leur foi.

Après la bénédiction finale, le professeur Pamba Kamba a souhaité à leur hôte la bienvenue, tout en formulant le vœu de voir leur chapelle s’élargir en dimension car le nombre des chrétiens ne fait que croître, lorsque l’on sait que sa superficie est limitée. « Déjà au niveau de la paroisse une solution est en vue, c’est pourquoi nous demandons à l’archevêque de s’impliquer », a-t-il déclaré avant de lui remettre un cadeau qui est l’équivalent d’une soutane.

Enfin, le décor était planté à la fête proprement dite et des jeunes de la paroisse ont joué à des saynètes, des poèmes ; des mamans catholiques ont exécuté des pas de danse. Cette grande fête s’est terminée par un repas fraternel.

CECOS- CENCO

CECOS- CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *