ARCHIDIOCESE DE KANANGA : MGR MARCEL MADILA ADMINISTRE LE SACREMENT DE CONFIRMATION A LA PAROISSE ST ELOI
16 juillet 2019
CECOS - CENCO (263 articles)
0 comments
Share

ARCHIDIOCESE DE KANANGA : MGR MARCEL MADILA ADMINISTRE LE SACREMENT DE CONFIRMATION A LA PAROISSE ST ELOI

Mgr Marcel Madila Basanguka, Archevêque métropolitain de Kananga, a initié une visite pastorale à la paroisse saint Eloi dans le doyenné Notre-Père, le dimanche 14 juillet 2019. Au cours de la messe qu’il a présidée, entouré de trois prêtres, l’ordinaire du lieu a administré à 172 enfants le sacrement de confirmation et à 13 couples, il a remis les diplômes de fidélité conjugale. Le moins âgé de ces couples a totalisé 27 ans de mariage et le plus âgé 58 ans.

Dans son homélie tirée de l’évangile selon saint Luc 10,25-37, Mgr Madila a rapproché les deux questions du docteur de la loi : « Maitre que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? » Luc 10,25 et « Et qui est mon prochain ?» Luc 10,29. Pour lui, Jésus ne se limite pas à la connaissance mais il lui demande de mettre en pratique ce qu’il apprend.

Faisant allusion aux confirmands, l’ordinaire du lieu les invite non seulement à connaitre la catéchèse par cœur mais aussi à la mettre en pratique afin d’hériter le royaume de cieux. C’est pourquoi nous devons considérer l’autre comme mon prochain car il est l’image de Dieu. Il ajoute, que nous devons nous poser la question de savoir : « qui est ce que je dois aimer ? » ou encore « à qui faire du bien ?», pour cela notre amour ne doit pas être limitatif.

Il a par ailleurs condamné le phénomène de mutualité qui renferme une certaine exclusion, car, dit-il, les critères de recrutement des membres sont par appartenance à une tribu, le fait de parler la même langue. Ces critères deviennent un dénominateur commun. Pour mieux faire, agissons comme ce samaritain qui prend soin d’une victime dont l’identité n’est pas connue et il ne demande même pas son appartenance.

Peu avant la bénédiction finale Jean Pierre Muanza, président du conseil paroissial, a, dans son mot de circonstance, remercié Mgr l’archevêque pour sa visite dont la dernière remonte d’il y a 14 ans ; il était à cette époque encore évêque auxiliaire. Il a remercié surtout pour la réhabilitation de la chapelle, la construction des latrines, l’électrification du presbytère, la pose des carreaux à l’autel, et la construction du puits de rétention d’eau qui met la chapelle de la menace de l’érosion. Saisissant cette occasion, il a tout de même présenté quelques doléances, notamment la réhabilitation de l’école primaire Bulongolodi qui est dans un état de délabrement très avancé, la construction de la clôture du presbytère, l’acquisition des bancs dans l’école primaire précitée et la dotation de la paroisse en un puits de forage pour pourvoir au besoin d’eau potable. Après la bénédiction finale Mgr était convié à une réjouissance populaire.

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *