Archidiocèse de Kinshasa : Le Nonce apostolique a imposé le pallium à Mgr Fridolin Ambongo
8 juillet 2019
CECOS- CENCO (267 articles)
0 comments
Share

Archidiocèse de Kinshasa : Le Nonce apostolique a imposé le pallium à Mgr Fridolin Ambongo

Le Nonce apostolique imposant le pallium à S.E. Mgr Fridolin Ambongo, archevêque métropolitain de Kinshasa

Le dimanche 07 juillet 2019, le Nonce apostolique en RD Congo, S.E Mgr Ettore Balestrero ; a procédé à la cérémonie publique d’imposition du pallium à l’archevêque métropolitain de Kinshasa, S.E. Mgr Fridolin Ambongo. C’était au cours d’une  messe solennelle présidée par Mgr Balestrero et concélébrés par plus d’une dizaine d’Evêques au stade Tata Raphael de la Kethulle à Kinshasa.

En effet, comme il est de tradition dans l’Eglise catholique romaine pour la fête des saints Pierre et Paul, le Pape François avait remis, le samedi 29 juin 2019 à Rome, le pallium à Mgr  Fridolin Ambongo et 30 autres Archevêques métropolitains du monde entier.

Pour souligner la synodalité dans l’Église, le pape François avait décidé de transférer dans les diocèses d’origine de ces Archevêques métropolitains, la cérémonie publique d’imposition de ce pallium.

Dans son homélie, Mgr le Nonce apostolique en RDC a insisté sur les valeurs symboliques du pallium et ses significations spirituelles : « Tiré de l’autel de la confession des Frères de saint Pierre et imposé au nom du pontife romain et de la sainte Eglise romaine, le pallium est en premier le symbole de l’unité et du lien avec le siège apostolique », a sommairement expliqué Mgr Balestrero. Avant d’ajouter que : « Le pallium est aussi un signe de communion qui doit exister entre l’archevêque et les autres évêques de sa province ecclésiastique. En ce sens et à partir de cette manifestation du lien et de charité qui unit l’archevêque métropolitain au souverain pontife romain et à l’ensemble du collège épiscopal, le pallium devient également un appel à la force évangélique et l’archevêque qui le porte est appelé à être un berger courageux pour la défense de son troupeau, autrement, intrépide de l’évangile qui est soutenue par la grâce de l’Esprit  Saint, ne recule pas devant les intimidations, les menaces même la persécution », a souligné le nonce apostolique.

L’identité pastorale de l’archevêque signifiée par le pallium…

Poursuivant son sermon, le nonce apostolique a affirmé que le pallium qu’il a imposé à l’archevêque métropolitain de Kinshasa au nom de l’Eglise signifie l’identité pastorale de ce dernier : « L’identité pastorale de l’archevêque signifiée par le pallium et définie en relation étroite avec les trois (3) instances décisives : la relation avec Dieu, avec le peuple de Dieu et les autres pasteurs du peuple de Dieu ».

Insistant sur la relation que doit avoir  l’archevêque métropolitain avec Dieu, Mgr le nonce apostolique a déclaré ce qui suit : « La relation de l’archevêque avec Dieu est celle par l’onction, ce qui entraîne la présence de l’esprit. La condition de pasteur ne provient pas de la simple décision humaine mais est constituée d’une vocation divine. Excellence Mgr Fridolin Ambongo, chaque fois que vous verrez ce pallium, vous vous souviendrez que vous avez été oint pour le ministère épiscopal, vous étiez choisi par Dieu et par conséquent, vous ne manquerez pas des grâces pour accompagner vos fidèles. C’est par la volonté de Dieu que vous êtes pasteur de Kinshasa ».

Ensuite, le décor était planté pour la cérémonie de profession de foi de S.E. Mgr Ambongo et l’imposition du pallium par S.E. Mgr Ettore Balestrero, Nonce apostolique en RD Congo sous les salves de joies de nombreux fidèles venus de tous les diocèses que compose la province ecclésiastique de Kinshasa.

Par ailleurs, quelques allocutions ont été prononcées notamment celle du président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) et Archevêque de Kisangani, S.E. Mgr Marcel Utembi représenté par Monsieur l’abbé André Masinganda, 1er Secrétaire général de la CENCO, celle de Mgr Cyprien Mbuka, évêque du diocèse de Boma et vice-président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa (ASSEPKIN) et enfin le mot de remerciement de Mgr Fridolin Ambongo, archevêque métropolitain de Kinshasa.

A l’écart de deux ans, deux palliums imposés

Mgr Fridolin Ambongo, Archevêque métropolitain de Kinshasa

Il convient de rappeler ici qu’avant son transfert au siège épiscopal de Kinshasa, Mgr Ambongo avait déjà reçu le pallium comme archevêque métropolitain de Mbandaka-Bikoro en 2017. Deux ans après, il reçoit ce même ornement liturgique composé d’une petite étole de laine blanche à croix noire, cette fois comme archevêque de Kinshasa.

Dans son mot de circonstance, Mgr Ambongo a témoigné sa gratitude envers le Saint-Père en ces mots : «  En pareille circonstance, le mot qui convient est celui de gratitude et de reconnaissance. Je voudrais tout simplement redire ma profonde communion et reconnaissance au Saint Père le Pape François pour l’attention particulière qu’il porte pour notre pays la RD Congo et la confiance qu’il me fait. Dans un laps de temps de deux ans, c’est le deuxième pallium qu’il m’impose. Tout en le rassurant de mes prières chrétiennes, je m’engage à l’aider à la réalisation de sa mission apostolique et je prie très respectueusement S.E. le Nonce apostolique à lui transmettre l’expression de notre profonde gratitude », a conclu Mgr Ambongo.

Junior Kitambala

 

 

 

 

CECOS- CENCO

CECOS- CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *