Communiqué de la Nonciature par rapport au Comité laïc de coordination
12 janvier 2018
Jean Marie BOMENGOLA (19 articles)
0 comments
Share

Communiqué de la Nonciature par rapport au Comité laïc de coordination

Kinshasa, le 5 janvier 2018
Éminence/Excellence
Dans ces premiers jours de la nouvelle année, je voulais vous présenter mes meilleurs vœux de ce temps de Noël et de l’année 2018. Malheureusement, les tristes avènements du dernier jour de l’année 2017 m’obligent, en même temps, d’exprimer mes sincères condoléances à toutes les communautés des fidèles qui ont été empêchés de célébrer la Messe en l’honneur de la Sainte Famille et qui ont subis des dégâts humains.
Comme nous le savons tous, le 31 décembre 2017 a marqué une journée très significative, pendant laquelle plusieurs chrétiens Catholiques ont exercé leur droit comme citoyen de s’engager dans la vie sociale du Pays. En plusieurs villes, notamment à Kinshasa, Kananga et Lubumbashi, des fidèles laïcs, encadrés par leurs prêtres ou spontanément, ont prié pour le bien du Pays et ont marché pour l’implémentation intégrale de l’Accord de la Saint-Sylvestre, qui avait été signé précisément un an avant.
Cette manifestation, qui a été organisée à Kinshasa par un groupe d’intellectuels Catholiques appelé le « Comité Laïc de Coordination » (CLC), a gagné le support de la majeure partie des paroisses de l’Archidiocèse. Même plusieurs partis politiques et membres de la Société Civile se sont associés à cette initiative.
D’abord, je tiens à vous informer que le CLC a demandé auprès de le Cardinal Archevêque de Kinshasa la nécessaire recognition de ses statuts pour être constitué canoniquement comme Association privée. Cette recognition lui a été donnée en manière provisoire et par conséquent, le CLC a personnalité juridique et peut organiser des initiatives dans tout le territoire de l’Archidiocèse.
Malheureusement, la réaction disproportionnée des Forces de Sécurité Congolaises n’a pas respecté le caractère pacifique de cette démonstration. En fait, la Nonciature est en train de recueillir et vérifier les données relatives aux effets de cette marche et de la réaction des Forces d’ordre ici à Kinshasa. Les premiers signaux, publiés dans une Note Technique, du 3 janvier 2018, ne sont pas encourageants : 134 paroisses ont été encerclées par des Policiers/Militaires ; au moins 2 paroisses n’ont pu célébrer la Messe ; autres 5 ont du interrompre la célébration liturgique à cause de la présence des militaires au-dedans de l’église ; gaz lacrymogène a été lancé dans l’enceinte de 10 paroisses ; etc. (cf. Annexe). Ces statistiques sont une base objective qui ne peut qu’augmenter dans les jours suivants, quand nous aurons eu la possibilité de vérifier d’autres rapports.
Tenant compte de la popularité de la marche du 31 décembre 2017, il est fort probable que d’autres initiatives seront organisées dans les prochains mois. Il faut se préparer à répondre aux éventuelles adhésions dans votre Circonscription Ecclésiastique.
En vous assurant de ma proximité et des mes prières, je vous exprime mes sentiments fraternels dans notre Seigneur Jésus-Christ, prince de la paix.
Luis Mariano MONTEMAYOR Nonce Apostolique ————————————- Aux Archevêques et aux Évêques En leurs sièges

Tags CLC, Nonciature
Jean Marie BOMENGOLA

Jean Marie BOMENGOLA

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *