Communiqué de presse à l’issue de la 13ème Assemblée Plénière de l’ACEAC du 24 au 26 juin 2019 à Kinshasa (RD CONGO) au Centre d’Accueil Caritas
26 juin 2019
CECOS- CENCO (307 articles)
0 comments
Share

Communiqué de presse à l’issue de la 13ème Assemblée Plénière de l’ACEAC du 24 au 26 juin 2019 à Kinshasa (RD CONGO) au Centre d’Accueil Caritas

A l’issue de leur 13ème Assemblée Plénière ordinaire tenue à Kinshasa (RD Congo) du 24 au 26 juin 2019, les Évêques membres de l’Association des Conférences Épiscopales de l’Afrique Centrale (ACEAC) ont rendu public un communiqué de presse que nous vous proposons son intégralité ci-dessous: 

  1. Le Cardinal, leurs Excellences Archevêques et Evêques, membres de l’Association des Conférences Episcopales de l’Afrique Centrale (ACEAC), se sont réunis du 24 au 26 juin 2019 au Centre d’accueil Caritas à Kinshasa pour leur 13ème Assemblée Plénière. L’ACEAC regroupe les Conférences Episcopales du Burundi, de la RD Congo et du Rwanda.
  2. Ils ont échangé sur la situation socio-pastorale des trois pays de l’ACEAC : Burundi, RD Congo et Rwanda. Ils se sont inquiétés encore une fois de l’activisme de groupes armés et de l’insécurité qui sévissent dans les zones frontalières entre les trois pays. Cette situation continue de causer mort d’hommes et de nombreux cas de déplacements ou de migration des populations. Ils se sentent proches de toutes les victimes de violences, d’injustice, et de maladie à virus Ebola qu’ils ont confiées à Dieu dans leurs prières. Ils encouragent les responsables politiques à développer le dialogue comme mode de résolution des conflits, et expriment leur désir de reconduire des décisions déjà prises dans le passé de mener des missions de plaidoyer sur les questions de migrations, de ressources naturelles, de l’environnement, de justice, de paix, de réconciliation, d’exploitation minière. L’accompagnement des acteurs politiques pour la promotion des Etats de droit dans la zone ACEAC leur apparaît comme une dimension intrinsèque à l’Evangile et à leur mission.
  3. En tant que premiers responsables du Service de la charité dans leurs diocèses respectifs, ils ont encouragé le programme de la pastorale sociale, au niveau de leur diocèse et de la religion. Ils ont été mis au courant des Orientations pastorales du St Siège sur la Traite des Personnes. Ils se sont appropriés les paroles du prophète Isaïe : « faire faire tomber les chaînes injustes, délier les attaches du joug, rendre la liberté aux opprimés, briser tous les jougs » Is 58. Ils ont pour cela recommandé une grande concertation régionale des Migrants et réfugiés.
  4. Leurs Excellences ont adopté d’intégrer l’Enseignement Social de l’Eglise dans la formation des futurs prêtres et recommandé l’élaboration des programmes structurés et systématiques pour toute la durée de la formation. Leur souci est de réduire le fossé entre la formation théorique reçue pendant la formation et les exigences pratiques que racontent les prêtres dans l’accomplissement de leur mission.
  5. Ils ont échangé sur la problématique des abus sexuels sur mineurs de la part des ecclésiastiques. A cet effet, ils ont écouté le témoignage de l’abbé Olivier Fröhlich, vicaire Général du diocèse de Tournai (Belgique) qui a partagé l’expérience de la Belgique dans l’accompagnement des victimes et la collaboration avec la justice civile.
  6. Au regard des résolutions du synode sur les jeunes, de l’accroissement de leur nombre en Afrique et plus particulièrement dans la sous-région des Grands Lacs, des changements auxquels le monde du travail est de plus en plus confronté, les Evêques ont pris la mesure de la nécessité de la sécurité économique, l’égalité des chances et la justice sociale. Ils ont donc éprouvé l’urgence et la pertinence de promouvoir un cadre de prise de conscience et de meilleure mise en œuvre de pour la protection sociale, aussi bien l’engagement pour ceux qui ont déjà amorcé des initiatives en ce sens que ceux qui ont l’intention de le faire. Cela requiert d’une part des orientations de politique générale de la part des Episcopats respectifs selon les nécessités de chaque pays, et d’autre part de propositions techniques des commissions spécialisées ou d’autres experts.
  7. Leurs Excellences ont procédé à l’élection du nouveau Président de l’ACEAC en la Personne de Mgr Marcel MADILA, Archevêque de Kananga de la RD Congo. Ils ont élu Mgr Vincent HAROLIMANA, Evêque de Ruhengeri au Rwanda comme 1er Vice-Président, et Mgr Bonaventure BIZIMANA, Evêque de Rutana au Burundi comme 2ème Vice-Président. Leurs Excellences Mgr Antoine KAMBANDA, Archevêque (RWANDA) et Dieudonné URINGI, Evêque de Bunia (RD Congo) ont été reconduits en charge respective des commissions Justice et Paix, et Caritas.
  8. Ils ont aussi renouvelé le mandat de l’abbé Jean-Pierre BADIDIKE en tant que Secrétaire Général de l’ACEAC pour une période de 3 ans (2019-2022). 

 

Fait à Kinshasa, le 26 juin 2019

Mgr Smaragde MBONYINTENGE

Evêque de Kabgayi et Président sortant de l’ACEAC

Abbé Jean-Pierre BADIDIKE

Secrétaire Général de l’ACEAC

CECOS- CENCO

CECOS- CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *