Diocèse de Boma : L’abbé Antoine-Vital Mbadu a célébré le jubilé d’or de son ordination presbytérale
12 août 2019
CECOS- CENCO (256 articles)
0 comments
Share

Diocèse de Boma : L’abbé Antoine-Vital Mbadu a célébré le jubilé d’or de son ordination presbytérale

Le dimanche 11 août 2019, en la solennité de l’Assomption en RDC, la paroisse de Mama ya Luzingu a célébré dans la joie et avec faste le jubilé d’or (50 ans) presbytéral de l’Abbé Antoine-Vital Mbadu Kwalu, actuel doyen des prêtres du diocèse.

Né en 1942, monsieur l’abbé Antoine-Vital Mbadu a été ordonné prêtre en la paroisse Sainte Marie de Kangu en la fête de l’Assomption, le 15 août 1959. 50 ans après et à la même fête, il est revenu rendre grâce à Dieu pour ses bienfaits.

La célébration eucharistique a été concélébrée par S.E. Mgr Cyprien Mbuka, évêque de Boma et l’abbé Antoine-Vital Mbadu, dans une cathédrale pleine à craquer et une foule débordante aux abords. Ils étaient entourés d’une vingtaine de prêtres à l’autel. Avant la messe, une peinture de la photo de l’abbé sur le mur de l’église a été bénie ; geste pour immortaliser la mémoire du fondateur de cette paroisse qui n’est autre que l’abbé Vital. « Une très belle messe, très animée et une participation joyeuse. La cérémonie jubilaire habituelle a été respectée ; l’abbé Vital a eu droit à deux diplômes : diocésain et papal. Il était accompagné de son condisciple et ami abbé Nkiambi Yavanga Bernard du diocèse de Matadi, un condisciple du grand séminaire et un chevronné en composition des chants comme Vital », commente le site diocésain.

Dans son mot, l’abbé Vital Mbadu a tracé en quelques traits sa vie, son parcours vocationnel et ses principaux engagements. Il a évoqué sa participation active et engagée dans le diocèse de Boma et à la formation des prêtres en sa qualité de recteur du grand séminaire Abbé Ngidi (philosophât) pendant plusieurs mandats, la fondation de la paroisse « Maman ya Luzingu » (Mère de la vie) dont il est le premier curé et la fondation d’une congrégation religieuse de la Famille des Messagers de l’Agneau (FMA).

Néanmoins, l’abbé Mbadu a déploré  la disparition de plusieurs de ses confrères, ses aînés parmi lesquels ses amis déjà décédés. « Tous mes aînés dans le sacerdoce m’ont précédé dans la maison du père Céleste », a-t-il lâché avec larmes aux yeux.

Selon le site diocésain de Boma, l’abbé Mbadu est arrivé au petit séminaire de Mbata-Kiela avec 23 autres camarades dans sa classe : « En dernière année du petit séminaire il s’est retrouvé tout seul. Quel courage… ! Quelle force de résistance ».

Disons aussi que durant la semaine, des activités culturelles et religieuses ont eu lieu, notamment la présentation par l’abbé Vital lui-même du livre qu’il vient de publier ; c’était dans la salle Jean Paul II à l’évêché ; le livre s’intitule : « Pour une nouvelle Pentecôte au Diocèse de Boma. Eglise-Histoire-Politique ».

CECOS- CENCO

CECOS- CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *