Diocèse de Kikwit : Des Jeunes prêtres formés sur les abus sexuels sur mineurs
3 mai 2019
CECOS- CENCO (199 articles)
0 comments
Share

Diocèse de Kikwit : Des Jeunes prêtres formés sur les abus sexuels sur mineurs

« La place de la Bible dans le ministère sacerdotal et les défis du célibat consacré », tel a été le thème de la deuxième session de formation des jeunes prêtres du diocèse de Kikwit. Cette deuxième édition de formation a lieu au Centre spirituel de Kipalu du 29 avril au 2 mai 2019 où 18 jeunes prêtres (promotion 2013-2018) sur les 23 attendus ont pris part.

Sur l’initiative de S.E. Mgr Timothée Bodika Mansiyai, pss, évêque de Kikwit et surtout dans le cadre de la continuité de la formation permanente de ses prêtres que ce diocèse suffragant de l’archidiocèse de Kinshasa a mis en place des séances de formation pour ses prêtres.

Vu la pertinence et l’actualité du thème, ladite session a connu quatre conférences avec des intervenants locaux et étrangers. Dans son intervention qui a porté sur : « La gestion de l’affectivité comme pilier d’une vie sacerdotale responsable et épanouie », la révérende sœur Victorine Ilunga a interpellé et en même temps invité les participants à se connaitre en remontant à leur petite enfance pour assumer leur-être-homme.

Dans le même registre, l’abbé Francis-Emmanuel Kimwanga, secrétaire chancelier et responsable de la formation « Jeunes prêtres », qui a fait une intervention sur « La répression des violences sexuelles en droit congolais. Cas du viol » a passé en revue la littérature juridique congolaise pour montrer que le législateur congolais s’est résolument engagé à réprimer sévèrement les infractions se rapportant aux violences sexuelles, le viol en particulier.

Le professeur abbé Alain Kabamba a quant à lui centré sa conférence sur les abus sexuels sur mineurs considérés comme délit graves selon la canonicité. « Cette enrichissante conférence nous a rappelé que les prêtres auteurs des abus  sexuels sur les mineurs offensent gravement le Seigneur à travers ce crime odieux, un péché grave », a déclaré l’abbé Francis-Emmanuel Kimwanga.

Enfin, le père Maurice Pivot, a intervenu sur la « Parole de Dieu dans l’Eglise ». Il a exhorté les jeunes prêtres de s’approprier de la parole de Dieu dans leur ministère.

Signalons également que l’évêque du diocèse de Kikwit, Mgr Bodika a lui-même pris une part active à toutes les séances jusqu’à la fin par une célébration eucharistique de clôture qu’il a présidée.

 

 

CECOS- CENCO

CECOS- CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *