Feuille de route de Justice et Paix CENCO, « Année électorale : Que devons-nous faire ? »
19 avril 2018
CECOS - CENCO (66 articles)
0 comments
Share

Feuille de route de Justice et Paix CENCO, « Année électorale : Que devons-nous faire ? »

« Contribuer à un processus électoral inclusif, honnête et apaisé en amenant les parties prenantes à s’en approprier. » Tel était l’objectif de l’atelier d’appropriation de la feuille de route « Année électorale : Que devons-nous faire ? » de Justice et Paix CENCO clôturé ce jeudi 19 avril 2018 à Kinshasa. C’est le 1er Secrétaire Général Adjoint de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, CENCO, l’Abbé André Masinganda, qui a clos par son mot ces assises.

Du 16 au 19 avril 2018, les 26 coordonnateurs provinciaux de Justice et Paix de la RDC ont évalué leurs forces et faiblesses, analysé le contexte socio-politique avec comme invité le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, Ceni, Corneille Naanga, au deuxième jour de cet atelier. Aussi, ont-ils analysé et construit des contenus pour l’exercice de leur mission en cette année électorale.

Dans le volet Education civique et électorale, les coordonnateurs de Justice et Paix avec l’appui technique de leur partenaire, le centre Carter, se sont focalisés sur des axes tels que : – la sensibilisation des citoyens sur leur leadership, – le monitoring des manifestations et réunions publiques, – l’observation du cycle électoral en cours, – l’éducation électorale et l’information des électeurs.

Ainsi, d’après les explications de M. Cyrille Ebotoko, chargé du programme éducation civique et électorale, au sein de la Commission Épiscopale Justice et Paix, ils auront la charge de sensibiliser les citoyens sur le calendrier électoral, l’Accord du 31 décembre 2016 et les manifestations ou réunions publiques. A ce sujet, des supports essentiellement constitués d’affiches ont été présentés, véhiculant des messages comme : – Elections et souveraineté du peuple, – Messages clés de l’Accord du 31 décembre 2016 (Décrispation du climat politique, pas de révision de la constitution, pas de référendum, pas de troisième mandat pour l’actuel président de la République, etc.) – dates clés du calendrier électoral.

En ce qui concerne l’observation électorale, Cyrille Ebotoko a signifié qu’elle consistera en : -l’observation de l’environnement pré-électoral, électoral et post-électoral, – l’audit du fichier électoral, – l’observation de la réception et la gestion des contentieux des candidatures, –  l’observation de la campagne électorale, – l’observation du jour des scrutins (Justice et Paix déploiera 90.000 observateurs, soit un observateur par bureau de vote), – et l’observation des  contentieux des résultats. Pour ce qui est du Monitoring des manifestations publiques pacifiques, Justice et Paix procèdera à la collecte et au traitement des données, à l’éducation des parties prenantes.

Au terme de la présentation de cette feuille de route, le premier Secrétaire général Adjoint de la CENCO, l’Abbé André Masinganda a eu l’honneur de clôturer cet atelier de Justice et Paix en remerciant les participants et en rappelant les efforts des évêques de la CENCO dans la résolution de la crise actuelle via l’Accord politique global et inclusif du 31 décembre 2016 et leurs déclarations depuis 2014. Pour André Masinganda, « La tenue des élections crédibles, inclusives et apaisées le 23 décembre 2018 mettra définitivement fin à la crise politique avec le grand espoir d’offrir à la RDC un avenir meilleur. » A l’en croire, la feuille de route présentée s’inscrit dans la voie vers la paix sans cesse prônée par les archevêques et évêques dans leurs déclarations et messages depuis 2014. « Nos pères évêques sont convaincus que le parachèvement des mesures de décrispation politique, le consensus sur la machine à voter,  le traitement des candidatures et la gestion des contentieux y afférents conformément aux lois de la République sont de nature à favoriser la tenue des élections apaisées en RDC. », a déclaré l’Abbé Masinganda avant d’ajouter qu’il s’agit d’une contribution pastorale de la CENCO par son organe technique en matière d’éducation civique, d’observation électorale et de préventions de conflits liés aux processus électoraux, un programme en appui à la Ceni  en vue d’organiser des scrutins crédibles et apaisés le 23 décembre 2018.

« Etant donné qu’un tel travail ne peut se réaliser que si les moyens suivent, la CENCO lance un appel aux bailleurs de fonds et partenaires techniques pour venir en appui à cette feuille de route de Justice et Paix CENCO afin qu’elle ait à sa portée l’essentiel des moyens requis », a-t-il conclu.

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *