Journée de prière et de jeûne pour la paix en RDC et au Soudan du Sud
23 février 2018
CECOS - CENCO (112 articles)
0 comments
Share

Journée de prière et de jeûne pour la paix en RDC et au Soudan du Sud

L’Église universelle est en prière ce vendredi 23 février 2018 pour la paix en République Démocratique du Congo (RDC) et au Soudan du Sud. Ces deux pays d’Afrique sont en proie aux conflits meurtriers qui privent les populations locales du nécessaire pour leur survie et leur développement. Cette prière s’étend aux pays du monde entier qui sont en guerre. Le Pape François avait proclamé cette journée mondiale de jeûne et de prière lors de l’Angélus du 4 février de cette année.

En RDC, précisément dans l’archidiocèse de Kinshasa, plusieurs paroisses se sont organisées suivant le programme proposé à titre indicatif par la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, CENCO, pour être en communion spirituelle avec le Saint-Père.  Après la messe matinale de ce vendredi, il y a eu adoration du Très Saint Sacrement, prière de l’Angélus à la mi-journée, prière du chapelet à 15 heures (mystères douloureux) et le chemin de Croix qui sera suivi de la prière œcuménique rassemblant les fidèles de différentes paroisses catholiques et d’autres confessions religieuses à la cathédrale Notre Dame du Congo.

Les deux pays africains, en l’occurrence la RDC et le Soudan du Sud, sont aussi marqués par des situations de conflit dans lesquelles l’Église catholique est particulièrement exposée. Depuis le 31 décembre 2017, les manifestations pacifiques initiées en RDC par le Comité Laïc de Coordination, CLC, sont réprimées dans le sang par les forces de l’ordre, faisant plusieurs victimes. Ces laïcs catholiques organisent des marches pacifiques pour réclamer l’application intégrale, effective et de bonne foi de l’Accord de la Saint-Sylvestre 2016. Au Soudan du Sud, la guerre civile en cours depuis 2013 a causé plusieurs dizaines de milliers de morts.

Le Pape François avait lancé un appel : «Comme dans d’autres occasions similaires, j’invite aussi les frères et les sœurs non catholiques et non chrétiens à s’associer à cette initiative», en relevant que «notre Père céleste écoute toujours ses enfants qui crient vers Lui dans la douleur et dans l’angoisse», il «guérit ceux qui ont le cœur brisé et il panse leurs blessures». Pour rappel, le Souverain Pontife avait déjà participé le 23 novembre 2017 à une célébration de prière à la basilique Saint-Pierre à l’intention de ces deux pays. Dans sa prière pour la paix au Soudan du Sud et en RDC, le Pape avait demandé «d’abattre les murs de l’inimitié» tout en sensibilisant l’Église et le monde au drame vécu par les populations de ces pays africains, déchirés depuis des années par la guerre et la violence, et qui se sentent abandonnés de tous.

 

 

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *