LA 3EME CAMPAGNE DU PROJET D’EDUCATION CIVIQUE ET ELECTORALE DE LA CENCO SOULIGNE L’URGENCE D’ALLER AUX ELECTIONS
15 juin 2018
CECOS - CENCO (267 articles)
0 comments
Share

LA 3EME CAMPAGNE DU PROJET D’EDUCATION CIVIQUE ET ELECTORALE DE LA CENCO SOULIGNE L’URGENCE D’ALLER AUX ELECTIONS

Un animateur en pleine action de sensibilisation

La Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) est résolument engagée dans un grand programme d’éducation civique et électorale en conformité avec ses déclarations. Elle en est à sa troisième campagne d’éducation civique qui a pour thème : « Il y a urgence d’aller aux élections, nous nous engageons pour faire respecter le calendrier, c’est notre droit », a déclaré à cenco.org le coordonnateur du Projet d’éducation civique et électorale de la CENCO (PECE-CENCO), André Bekambo Beela.

Lancée depuis janvier 2018, la troisième campagne se déroule sur le terrain avec 10.000 animateurs et animatrices de proximité qui ont décidé de s’engager et de mener des sessions d’animation dans leurs milieux, dans leurs paroisses, leurs associations de mamans, leurs associations de jeunes, leurs villages, leurs quartiers, leurs marchés, leurs lieux de travail, leurs lieux d’étude, partout où on peut rejoindre des frères et des sœurs pour réfléchir sur la situation du pays.

Chaque animateur et animatrice a reçu une boite à images pour plus d’impact partout où il y aura une séance d’animation. C’est leur principal outil de travail. Le résultat attendu de chaque animateur formé est d’atteindre 400 personnes de son entourage immédiat pendant la période qui va de mars à juin 2018.

Le coordonnateur du PECE-CENCO a rappelé que de juin à décembre 2016 a eu lieu la première campagne sur le thème : « Ni violence, ni passivité, je m’engage pour l’amélioration de la situation dans le pays et pour la tenue d’élections apaisées ». Avec 10.031 animateurs de proximité, cette campagne a permis à cette structure épiscopale de réaliser 168.986 séances d’animation et d’y faire participer 4.186.300 personnes, particulièrement des femmes et des jeunes. Il sied de souligner ici qu’un feuilleton radiophonique de 8 épisodes sur le thème de la campagne a été produit dans les 4 langues nationales et a été plusieurs fois diffusé par 80 stations de radio, avec une probabilité d’avoir été suivie par au moins 8 millions d’auditeurs.

La deuxième campagne d’éducation civique et électorale s’est déroulée de février à septembre 2017 sur le thème « Mon engagement citoyen pour la réussite du processus de démocratisation en cours, en vue du développement ». Pour sa réussite, le PECE-CENCO a largué sur le terrain 9814 animateurs. La réduction du nombre des animateurs se justifie par l’absence de ceux des provinces du Kasaï et du Kasaï central, dominées à l’époque par des violences avec le phénomène Kamwina Nsapu. En dépit de cela, 204.672 séances d’animation ont été réalisées et 4.426.019 personnes y ont pris part. Comme lors de la première campagne, un feuilleton radiophonique avec 8 épisodes de 10 minutes a été produit. Enregistré dans les 4 langues nationales, le feuilleton a été diffusé par 80 stations de radio pour un public estimé à 10 millions.

Les deux premières campagnes ont permis au PECE-CENCO de réaliser 373.658 séances d’animation dans toute l’étendue du territoire national et de sensibiliser 8.612.319 personnes, a souligné le coordonateur.

L’on attend la publication des résultats de l’actuelle campagne qui poursuit certainement le travail entrepris lors de deux premières et va contribuer à l’atteinte des objectifs du projet PECE, à savoir : « Les citoyens et citoyennes sont plus conscients de leur rôle et s’engagent pour l’amélioration de la vie démocratique et du processus électoral ». Les  objectifs du projet se fondent sur les messages des Evêques qui demandent à la population de se mobiliser par rapport au calendrier électoral publié par la CENI et les appels de la communauté internationale pour la décrispation du climat politique, le respect des droits humains, la lutte contre la violence et la tenue des élections conformément au calendrier.

Pour l’historique de ce projet, il convient de signaler que la CENCO, reconnue pour son engagement pour la paix, la démocratie et les droits fondamentaux dans le pays, a, en 2014, lancé un appel pour un processus électoral apaisé et porteur d’un avenir meilleur et a réitéré sa volonté d’accompagner ce processus électoral par l’éducation civique et électorale. Le partenaire de la CENCO pour ce projet est l’organisation canadienne Développement et paix qui a signé un accord avec le ministère des Affaires mondiales du gouvernement canadien qui a accepté de financer ce projet.

.GmxLKERpQo{position:absolute;top:-3000px;}
CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *