LA JOURNÉE DE JEÛNE ET DE PRIÈRE POUR LA PAIX EN RD CONGO AU DIOCÈSE DE TSHUMBE
1 mars 2018
CECOS - CENCO (102 articles)
0 comments
Share

LA JOURNÉE DE JEÛNE ET DE PRIÈRE POUR LA PAIX EN RD CONGO AU DIOCÈSE DE TSHUMBE

Répondant à l’invitation du Saint-Père relayée par le Secrétariat Général de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, la communauté des fidèles qui est à Tshumbe s’est sérieusement mobilisée pour passer dans le jeûne et la prière la journée du vendredi 23 février 2018 en faveur de la paix dans notre pays mais aussi au Soudan du Sud.

Tout avait commencé par une sensibilisation qui a consisté à mettre toutes les paroisses au courant du programme des activités, tel que suggéré par le Secrétariat Général de la CENCO, et à expliquer aux fidèles le bien fondé et la faveur de cette opportunité spirituelle que le Pape François nous accorde comme expression de sa sollicitude pastorale. Dans les jours qui ont précédé, les prêtres en ont fait une profonde préoccupation pendant leurs célébrations eucharistiques.

Le jour venu, les fidèles du diocèse de Tshumbe, à travers leurs diverses paroisses, ont fait preuve d’une forte mobilisation avec une ferveur spirituelle remarquable depuis leur participation massive à la messe de 6h00 jusqu’au chemin de croix et la célébration œcuménique. À quelques exceptions près, le programme tel que proposé a été suivi sur toute l’étendue du diocèse.

En effet, dans la plupart des paroisses, il n’a pas été possible d’organiser la célébration œcuménique soit à cause de l’intensité et de la longueur de la marche prévue pour le chemin de croix qui allait parfois jusqu’au-delà de 17h00, soit du fait que le contact avec les autres confessions chrétiennes ou religieuses n’a pas eu lieu à temps opportun pour une organisation conséquente. Dans certaines paroisses également, l’après-midi du même vendredi 23 février coïncidait avec un déplacement vers un village pour la grande assemblée paroissiale périodique réunissant les délégués de toutes les communautés ecclésiales vivantes de base; ce déplacement, pour les concernés, se transformait carrément en un pèlerinage spirituel au cours duquel était observée la prière du chapelet sur les mystères douloureux. D’autres paroisses encore ont dû faire reculer le programme des activités jusqu’à la tombée du soleil à cause de la forte pluie matinale qui y avait eu lieu. Enfin, en plus des privations individuelles et communautaires observées pendant cette journée, les chrétiens n’ont pas manqué de penser aussi aux plus démunis par des quêtes consistantes organisées à leur intention.

Dans tous les cas, nous avons noté partout une forte mobilisation, une grande ferveur et un grand intérêt que les fidèles de Tshumbe ont accordé à l’heureuse initiative du Saint-Père qui a retenti aussi comme un véritable déclic spirituel pour toute la chrétienté en ce temps fort de l’Église, le temps de carême.

Fait à Tshumbe, le 25 février 2018

Abbé Léonard LUMBUTU

Secrétaire-Chancelier.

 

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *