La messe de rameaux et de la passion du Seigneur a été célébrée dans les diocèses de la RDC
16 avril 2019
CECOS- CENCO (251 articles)
0 comments
Share

La messe de rameaux et de la passion du Seigneur a été célébrée dans les diocèses de la RDC

Le dimanche 14 avril 2019, l’Eglise universelle a célébré le dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur. Cette fête qui fait mémoire de l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem a été célébrée dans plusieurs diocèses de la République Démocratique du Congo (RDC) avec des jeunes.

De l’archidiocèse de Kinshasa, passant par le diocèse d’Idiofa pour chuter dans le diocèse de Goma à l’est du pays, leurs excellences messeigneurs ont responsabilisé les jeunes congolais à combattre les fléaux du tribalisme, de la corruption, de la tricherie, du mensonge dans la société que leurs aînés ont tendance à ériger en vertus.

A Kinshasa, tous les jeunes étaient réunis au stade père Raphaël pour célébrer cette journée dédiée à la jeunesse autour de Mgr Fridolin Ambongo. C’est dans ce stade archicomble que le nouvel archevêque métropolitain de Kinshasa, a célébré sa première messe du dimanche des rameaux avec tous les jeunes de l’archidiocèse de Kinshasa.

L’archevêque de Kinshasa  a exhorté les jeunes à placer leur confiance en Dieu et non sur les politiciens qui ne visent que leurs intérêts personnels. « Chers jeunes, placez votre confiance et votre espérance en Dieu et non sur les hommes ; encore moins sur les politiciens de notre pays qui ne cherchent que leurs intérêts personnels et partisans. Nous n’avons pas à poser notre regard sur des humains, d’autant plus que dans notre société, il n’y a plus des modèles », a déploré l’ordinaire de Kinshasa avant de convier ces jeunes à une mission spécifique : « Je vous convie spécialement aujourd’hui et je laisse entre vos mains la mission, la responsabilité de combattre partout où vous êtes les fléaux de la corruption, de tribalisme, la tricherie, le mensonge que les adultes de notre société ont tendance à ériger en vertus. N’acceptez pas qu’on utilise votre jeunesse pour favoriser une vie superficielle, une vie médiocre qui confond l’apparence et la vérité ».

Pour clore, Mgr Ambongo a rendu un vibrant hommage à son prédécesseur en ces mots : « Je profite de cette occasion pour rendre un hommage mérité à son Excellence Laurent Cardinal Monsengwo, initiateur des Journées diocésaines des jeunes. Je saisis cette opportunité pour m’adresser à la plus grande et dynamique catégorie des fidèles de Kinshasa aussi voudrais- je vous remercier d’être venus si nombreux à cette célébration en ce lieu ».

Cette messe concélébrée avec  son éminence Laurent Cardinal Monsengwo Pasinya, archevêque émérite de Kinshasa, Mgr Edouard Kisonga, vicaire général de Kinshasa et Louis Mbol, évêque émérite d’Idiofa.

« Jeunes, vous êtes tous frères »

C’est sur ce thème que Mgr José Moko a présidé le dimanche des Rameaux à Idiofa avec les jeunes venus de toutes les paroisses de la ville cité d’Idiofa dans la cathédrale Saint Kizito.

Mgr Moko s’est félicité de la présence massive des jeunes mais aussi de l’attention accordée à son exhortation. « Je serai heureux en vous voyant courir plus vite qu’en vous voyant lents et peureux .Que ce message que vous venez d’écouter vous amène à porter des fruits qui demeurent ; à ne pas être des artisans de la médiocrité, toujours et déjà prêts à détruire, à casser ; des jeunes de la fausseté, de la malhonnêteté, de l’immoralité, de la corruption, de l’injustice, de la barbarie, mais des jeunes protagonistes de paix, d’amour, de fraternité et de concorde. Ceux qui s’engagent, vivent en vrais frères et prennent des décisions courageuses pour leur avenir », a-t-il conclu.

Enfin, au diocèse de Goma à l’est de la RDC, il s’est ouvert sous le haut patronage de S.E. Mgr Théophile Kaboy, évêque du diocèse de Goma, la 11ème édition de la pastorale diocésaine des jeunes à travers un forum œcuménique des jeunes pour la paix dans la région des Grands-lacs du jeudi 11 au dimanche 14 avril 2019.

Durant trois jours, plus de 35 000 jeunes venus de plusieurs diocèses de la RDC mais aussi des autres pays de la région des Grands-lacs ont réfléchi sur divers thèmes notamment la non-violence, l’appel à la sainteté, entrepreneuriat, l’environnement, la paix et la cohabitation pacifique.

Une célébration eucharistique présidée par Mgr Kaboy le dimanche de rameaux à la paroisse Mont-Carmel de Katindo. Le décor était enfin planté pour des activités culturelles avec des concerts animés par des artistes congolais et étrangers.

 

 

 

CECOS- CENCO

CECOS- CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *