La nouvelle évangélisation pour mettre la parole de Dieu au centre de la vie des chrétiens
12 décembre 2019
CECOS - CENCO (282 articles)
0 comments
Share

La nouvelle évangélisation pour mettre la parole de Dieu au centre de la vie des chrétiens

S.E. Mgr Philibert Tembo, Evêque de Budjala et Président de la Commission épiscopale pour l’évangélisation (CEE) et le Secrétaire de la commission, l’Abbé Georges Kisimba, ont, du 28 au 30 novembre 2019, pris part à Rome à une rencontre internationale intitulée « Eglise en sortie : Réception et prospectives d’Evangelii Gaudium ».

Abordé par le site www.cenco.org le mercredi 11 décembre 2019, l’abbé Georges Kisimba a indiqué que 74 pays et plus de 1.200 personnes se sont réunis pendant 2 jours dans la salle Paul VI et, le 3ème jour dans la salle des Bénédictions où ils ont rencontré le pape François pour clôturer les travaux.

Au début de ces assises, Mgr Rino Fisichella, le Préfet du Dicastère pour la Promotion de la nouvelle évangélisation, a donné la finalité de la rencontre. Partant de la signification programmatique d’Evangelii Gaudium, il consistait de voir comment l’engagement évangélisateur de l’Eglise est porté par cet enseignement du pape.

Mgr Fisichella a ébauché 3 points. Le premier avait trait à la conversion pastorale. Ce point a permis d’examiner dans quelle mesure l’Eglise a réalisé cette conversion pastorale qui consiste à la rendre plus missionnaire, plus ouverte et plus en sortie.

Le 2ème point se rapportait à l’horizon synodal c’est-à-dire évangéliser en communion et en communauté. Il s’agissait de voir dans quelle mesure l’Eglise a renversé la pyramide afin de mettre la base au-dessus du sommet. Enfin, le 3ème s’articulait autour de l’option pour les pauvres, option prise comme exercice vivant de notre charité chrétienne.

Poursuivant son récit, le secrétaire de la CEE a déclaré que pour montrer qu’il y a eu réception, le Cardinal préfet du Dicastère pour la Promotion de la nouvelle évangélisation a fait passer quelques témoignages comme celui de l’italienne Chiara Amirante qui fait la pastorale auprès de sans logis ou celui du père italien Luigi Ciotti qui s’occupe des pauvres de la rue.

« Du point de vue de la réception, nous avons montré ce que la CENCO a réalisé, le Guide pour la nouvelle évangélisation », qui a été fort apprécié par le secrétariat du Dicastère », a souligné l’abbé Georges Kisimba.

En ce qui concerne les prospectives, elles vont dans le même sens que la réception. D’abord, il  est question de poursuivre la conversion pastorale de toutes les structures de l’Eglise pour les rendre plus missionnaires. Ensuite, il y a la promotion de la méthode évangélisatrice de la nouvelle évangélisation qui consiste à prendre l’initiative, accompagner, discerner, témoigner et célébrer. Enfin, il s’agit de mettre la parole de Dieu au centre de la vie des chrétiens. Pour cela, le pape a institué le dimanche de la Parole de Dieu (3ème dimanche du Temps ordinaire).

L’attitude de la miséricorde soit aussi caractériser les hérauts de l’évangile. Pour imprégner l’action évangélisatrice de la miséricorde de Dieu, étant donné que le nœud de l’évangile c’est l’amour miséricordieux de Dieu, le pape a établi deux institutions : les Prêtres missionnaires de la miséricorde, appelés à en être des témoins vivants, et le Vendredi de la miséricorde.

Le prochain rendez-vous est pris dans 5 ans pour faire le bilan de toutes ces actions.

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *