L’ABBE BENI KITOKO A DIT SA MESSE DES PREMICES LE DIMANCHE DE L’ASSOMPTION A ST CHARLES LWANGA A KINSHASA
13 août 2018
CECOS - CENCO (263 articles)
0 comments
Share

L’ABBE BENI KITOKO A DIT SA MESSE DES PREMICES LE DIMANCHE DE L’ASSOMPTION A ST CHARLES LWANGA A KINSHASA

Ordonné prêtre le mercredi 1er août 2018 à la cathédrale Notre Dame du Congo, l’abbé Béni de Dieu Kitoko Luyeye a dit sa messe des prémices à la paroisse Saint Charles Lwanga de la commune de Bandalungwa, le 12 août 2018, dimanche de l’Assomption.

Entouré de quelques aînés dont le curé de la paroisse St Charles Lwanga, l’abbé Jean Paul Lwanga, le jeune prêtre a bien maîtrisé son sujet. Dans son homélie, basée sur l’évangile de Luc 1 : 39-56, l’abbé Béni Kitoko a donné des raisons de chercher l’intercession de la vierge Marie, une femme bien supérieure à toutes les femmes.

Aux noces de Cana, Marie avait provoqué Jésus en ayant foi à l’action de son fils, a-t-il dit. Bien des chrétiens sous-estiment Marie quand Jésus a répondu que « sa mère et ses frères ce sont ceux qui font la volonté de Dieu ». Pour l’abbé Béni Kitoko, Marie est la première à avoir fait la volonté de Dieu en acceptant la grossesse. Il a ajouté que devant la croix, Marie était là alors que bien des gens avaient disparu. Sur la Croix, Jésus avait fait son testament, et il nous a légué Marie.

A propos de l’Assomption. Il a souligné le fait que beaucoup de personnes ne retrouvent pas ce mot dans la Bible. Le mot Trinité également n’est pas dans la Bible, a-t-il souligné, mais du début jusqu’à la fin de la Bible, cette trinité se dégage. Il en est de même de l’Assomption.

Le célébrant n’a pas manqué de parler de la visite de Marie à Elisabeth. La vierge est allée voir Elisabeth sans tenir compte des difficultés qu’elle va rencontrer, la montagne qu’elle devrait affronter. Bref, elle a fait cette visite sans calculs. Mais aujourd’hui, bien des chrétiens font tout par calcul. Chercher tel couple parrainer son mariage parce qu’en cas de difficulté financière, il peut venir en aide. Cherche tel monsieur ou telle dame parrainer son fils ou sa fille au baptême parce qu’il/elle va bien payer la scolarisation de l’enfant. Il a recommandé aux fidèles de St Charles Lwanga de faire du bien sans calculer. « C’est en calculant que bien des gens font l’AVC », a-t-il dit.

Le jeune célébrant a conclu son homélie en invitant les fidèles à continuer à chercher l’intercession de la sainte Vierge Marie.

A la fin de la messe, le curé de la paroisse a dit à l’abbé Kitoko que « célébrer sa messe des prémices un dimanche d’Assomption n’est pas fortuit. C’est un message du Ciel ». Il l’a ensuite exhorté à être à la hauteur de sa mission.

Bien des cadeaux ont été remis au jeune prêtre à la fin de la messe et, puis, les paroissiens ont fêté devant l’église.

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *