L’abbé Donatien Nshole fait une mise au point relative à la désignation du candidat président de la CENI
24 juin 2020
CECOS - CENCO (331 articles)
0 comments
Share

L’abbé Donatien Nshole fait une mise au point relative à la désignation du candidat président de la CENI

Suite à la controverse entretenue par les uns et les autres sur le dossier relatif à la désignation du candidat président de la Ceni par la plateforme des Confessions religieuses, l’abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la CENCO et porte-parole de cette plateforme apporte des précisions sur certains points. Voici les éléments d’informations qu’il a mentionnés à ce sujet.

MISE AU POINT SUR LES NUMERO 2  et 5 DU  COMPTE RENDU DE L’HONORABLE PROFESSEUR Célestin MUSAO KALOMBO MBUYU SUITE A LA RENCONTRE DE MADAME LA PRESIDENTE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE AVEC LES REPRESENTANTS DES CONFESSIONS RELIGIEUSES, LE 22 /06/2020

 1 Dans le point 2 de son compte rendu relatif à la rencontre de Madame la Présidente de l’Assemblée Nationale avec les Représentants des confessions religieuses, le lundi 22/06/2020, l’honorable prof MUSAO KALOMBO écrit : « l’Abbé Donatien Nshole a relaté le processus de désignation du candidat Président de la CENI débuté depuis le 03 juin 2020…….et le résultat repris dans le procès-verbal de désignation du délégué de la CENI reçu le 9 juin 2020 à l’Assemblée nationale .

2. Je tiens à rappeler à qui de droit qu’il n’y a pas eu de procès-verbal à la fin de la réunion du 9 juin. Le Président et le Vice-Président de la Plateforme ont fait le compte rendu de cette réunion dans une lettre adressée à Madame la Présidente de l’Assemblée Nationale.  Le Procès-verbal  laissé au parlement doit se référer à une autre réunion qu’à celle de la Plateforme des Confessions religieuses.

3. Dans mes propos devant Madame la Présidente de l’Assemblée, j’ai démontré que le résultat de la réunion du 9 juin était le blocage que j’ai prouvé par la demande du dernier intervenant, Cheik ABDALAH qui a plaidé pour la troisième voie. Ce qu’il n’aurait pas fait si la solution était trouvée par un    Ce qui démontre que la question du choix du candidat des Confessions religieuses était restée ouverte à la fin de la réunion du 9 juillet.

4. Au point 5 de son compte-rendu, je tiens à préciser que le Président de la République n’a pas reçu la Plateforme des Confessions religieuses mais plutôt un groupe des Représentants de certaines Confessions religieuses tout comme il avait reçu Son Eminence le Cardinal Fridolin dans le même cadre.

Les paroles attribuées au Chef de l’Etat par l’Imam MOUSSA faisant croire qu’il n’était pas opposé aux choses telles qu’elles se sont passées, ce qui aurait édifié Madame la Présidente de l’Assemblée et qui nous paraît curieux,  n’engagent que son auteur.

 

Kinshasa, le 24 juin 2020

Abbé Donatien NSHOLE

Secrétaire Général de la CENCO

Porte-parole de la Plateforme des Confessions religieuses.

 

 

 

 

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *