L’Archidiocèse de Kinshasa a accueilli le chargé d’affaires à la nonciature apostolique en RDC
22 novembre 2018
CECOS- CENCO (12 articles)
0 comments
Share

L’Archidiocèse de Kinshasa a accueilli le chargé d’affaires à la nonciature apostolique en RDC

Son Excellence Mgr Ettore Balestrero, chargé d’affaires à la nonciature apostolique en RDC a été  présenté par l’archidiocèse de Kinshasa le dimanche 18 novembre 2018. C’était au cours d’une célébration eucharistique qu’il a lui-même présidée en la cathédrale Notre-Dame du Congo.

Sur le parvis de la cathédrale, l’avaient accueilli l’archevêque de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo et l’archevêque émérite, le cardinal Laurent Monsengwo, et l’évêque auxiliaire, Mgr Edouard Kisonga. Une dizaine d’autres évêques ont concélébré la messe ainsi qu’une centaine de prêtres.

Prenant la parole en premier, l’archevêque de Kinshasa S.E. Mgr Fridolin Ambongo a prononcé le mot de bienvenue en reconnaissant la sollicitude du Saint-Père François qui envoie Mgr Ballestrero dans l’Eglise de la RDC. Mgr Ambongo a donné une brève biographie du chargé d’affaires qui vient fraîchement de la nonciature de la Colombie où l’a remplacé celui qu’il remplace à Kinshasa.

Avant de commencer son exhortation, Mgr Balestrero a fait un speech en « Lingala » (une des langues nationales de la RDC, parlée majoritairement à Kinshasa) dans lequel il a commencé par remercier l’archevêque de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo, aussi le Cardinal Laurent Mosengwo ainsi que Mgr Kisonga pour leur disponibilité et proximité avec les fidèles.

Il a  profité de l’occasion pour rappeler à des milliers des fidèles venus nombreux de quatre coins de Kinshasa que : «  L’Eglise du Congo occupe une place importante dans le cœur et la prière du Saint-Père. Les journées de prière décrétées par le Pape pour la R.D.Congo et le Sud Soudan en sont la preuve. En m’envoyant dans ce pays, le Saint-Père a voulu que j’entre dans cette dynamique en participant, moi aussi, d’une façon ou d’une autre à cet engagement pour faire avancer la cause de l’évangélisation et du développement du peuple de Dieu qui est en R.D.Congo ».

Poursuivant son allocution, Mgr Balestrero a en outré fait savoir que c’est la fin de l’année liturgique qui s’annonce. Cette dernière va pratiquement toucher à sa fin le dimanche prochain pour entamer la nouvelle année liturgique avec le temps de l’avent. « Et donc quand nous terminons quelque chose comme une année, l’Eglise nous aide à nous rappeler que la terre, la mer, tout cela passera comme le dit le Christ mais sa parole à lui ne passera pas. Il y aura une terrible détresse ; le soleil s’obscurcira, la lune aussi, les étoiles tomberont du ciel. C’est ce qu’on appelle en termes courants une vision apocalyptique, la fin de temps ».

Et d’ajouter que « tant mieux qu’on en finisse avec ce temps où nous n’arrivons pas à nous entendre les uns avec les autres. Où nous sommes victimes des maladies, de la nation, de lieu de disputes et de tout cela qui ne rend pas cette vie exceptionnelle».

Au terme de la célébration, l’archevêque émérite de Kinshasa, le Cardinal Laurent Monsengwo a, à titre personnel, souhaité la bienvenue et un fructueux mandat au chargé d’affaires à la nonciature. Il a profité de l’occasion pour remercier le Pape François pour son soutien sans faille, surtout en cette dernière année de sa mission à Kinshasa comme archevêque.

Enfin, Mgr Ambongo a remis au représentant du Saint-Père en RDC une statuette d’un guerrier avec lance, filet et ballet symbole d’un missionnaire en service, également une carte de la RDC avec les 26 provinces marquant la fraternité du géant Congo, et aussi une chasuble cousue en rite zaïrois.

CECOS- CENCO

CECOS- CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *