LE DIOCESE D’ISIRO-NIANGARA A CELEBRE SA 3EME JOURNEE DE LA FAMILLE
7 août 2018
CECOS - CENCO (163 articles)
0 comments
Share

LE DIOCESE D’ISIRO-NIANGARA A CELEBRE SA 3EME JOURNEE DE LA FAMILLE

Mgr Julien Andavo Mbia, Evêque d’Isiro-Niangara, a célébré le mercredi 1er août 2018 à la paroisse Ste Anne d’Isiro, la 3ème Journée diocésaine de la famille. Il a béni 20 couples au cours de cette célébration eucharistique.

Dans son exhortation, Mgr Andavo a rappelé que la Famille se fonde sur l’amour. Comme l’affirme le Saint Pape Jean Paul II, «sans amour la famille n’est pas une communauté de personnes, ainsi, sans amour, la famille ne peut vivre, grandir et se perfectionner en tant que communauté de personnes ».  Et Comme communauté de personnes, la famille est constituée des époux, homme et femme, les parents et les enfants, la parenté. C’est donc un devoir pour la famille de vivre la communion. Dans le mariage, l’union conjugale se caractérise par l’unité et l’indissolubilité. Les époux sont unis à vie. Sachez le bien, la famille a reçu une mission, celle de garder, de révéler et de communiquer l’amour pour ainsi montrer l’amour de Dieu pour l’humanité et l’amour du Christ Seigneur pour l’Eglise son Epouse. Le mariage et la famille chrétienne construisent la société et l’Eglise

Il n’a pas manqué de rappeler à l’assistance que le sacrement de mariage est une vocation pour les époux chrétiens. Cela est en même temps un commandement – à rester fidèles pour toujours, par delà les épreuves et les difficultés, dans une généreuse obéissance à la volonté du Seigneur: «Ce que Dieu a uni, l’homme ne doit point le séparer.

Les prêtres et les fidèles de l’Eglise ont la responsabilité d’encourager les époux chrétiens et les aider à persévérer dans la fidélité. En s’adressant aux époux, Mgr Julien Andavo va tout droit au but : procréez et éduquez les enfants pour qu’ils soient utiles à la société et à l’Eglise. Et si vous êtes incapables d’assumer votre responsabilité des parents, il est mieux pour vous de ne pas engendrer.

La protection des valeurs de la famille et du mariage incombe autant à l’Etat  qui est invité à voter des lois justes qui promeuvent la famille et le mariage.

Ces couples bénis ont été spirituellement préparés par la Coordination diocésaine de la Pastorale Familiale dont la révérende Sœur Gracielle de l’Institut diocésain de Dominicaine Missionnaire de Familles est coordonatrice. Elle a remercié les couples, salué la collaboration avec les  curés  et a projeté les activités d’avenir pour soutenir les couples en difficulté. C’est ainsi qu’une association a été créée en ce sens: « Solidarité des Familles pour le Développement Intégral » en sigle « SFDI ».

Le Père Samuel Mbambi, curé de la paroisse a remercié l’assistance et invité ceux qui vivent dans les unions libres à régulariser leur situation pour  solliciter le Sacrement de mariage.

Cette célébration eucharistique a rassemblé la chrétienté venue de six paroisses de la ville d’Isiro. Un repas festif a été organisé à l’issue de la célébration eucharistique

 

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *