Le pape François invite les journalistes à ouvrir des espaces d’espérance
8 juin 2018
CECOS - CENCO (35 articles)
0 comments
Share

Le pape François invite les journalistes à ouvrir des espaces d’espérance

Le pape François a reçu dernièrement les membres du Prix international du journalisme « Biagio Agnes » au Vatican ; c’est ce que rapporte le site Zenit.org du lundi 4 juin 2018. Il a rappelé que le Prix porte le nom de « l’un des plus célèbres journalistes italiens, le défenseur de la fonction publique, qui est intervenu à plusieurs reprises sur le rôle du journaliste en tant que garant de l’information correcte, fiable, authentique ».

Pour le pape François, le journaliste « est appelé à garder ouvert un espace de sortie, de sens, d’espérance ; un journaliste est appelé à écrire ce qu’il pense, ce qui correspond à sa compréhension consciente et responsable d’un événement. » Il ne devrait pas être au service des intérêts partisans et des idéologies, mais au service de la vérité, en invitant le monde à l’espérance et en établissant les ponts entre la ville et les périphéries.

Concernant l’espérance, le pape a précisé qu’il « ne s’agit pas de raconter un monde sans problèmes : ce serait une illusion ». « Il s’agit, a-t-il expliqué, d’ouvrir des espaces d’espérance tout en dénonçant les situations de dégradation et de désespoir. »

« Très souvent, a dit le pape, les lieux névralgiques de la production de nouvelles se trouvent dans les grands centres. Mais cela ne devrait jamais nous faire oublier les histoires de gens qui vivent loin, en banlieue. Ce sont des histoires parfois de souffrance et de dégradation ; d’autres fois, ce sont des histoires de grande solidarité qui peuvent aider chacun à regarder la réalité d’une façon renouvelée. »

En soulignant l’importance de la « vérité » dans le travail journalistique, le pape a dit qu’il « est de plus en plus urgent de faire appel à la loi douloureuse et difficile d’une recherche approfondie, de la comparaison et, si nécessaire, aussi du silence plutôt que de blesser une personne ou un groupe de personnes ou délégitimer un événement ». « Je sais que c’est difficile, a souligné le pape, mais l’histoire d’une vie se comprend à la fin, et cela doit nous aider à devenir courageux et aussi, je dirais, prophétique. »

En concluant, le pape a rappelé l’une des initiatives de la Fondation Biagio Agnès : le Forum scientifique « Check-Up pour l’Italie », « qui a l’objectif d’approfondir des sujets médicaux et scientifiques à travers des informations précises » pour empêcher « la prolifération de l’information approximative, qui se trouve de plus en plus sur le net et qui attire l’attention du public beaucoup plus que la science ».

 

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *