L’église St François de Sales de Kinshasa  a fêté ses 80 ans avec Mgr Bulamatari
17 septembre 2018
CECOS - CENCO (265 articles)
0 comments
Share

L’église St François de Sales de Kinshasa a fêté ses 80 ans avec Mgr Bulamatari

Mgr Dominique Bulamatari, prêtre originaire de Kinshasa, ancien évêque auxiliaire de Kinshasa et évêque du diocèse de Molegbe, a célébré, le dimanche 16 septembre 2018, la messe de 80ème anniversaire de la paroisse Saint François de Sales de Kintambo, dans l’archidiocèse de Kinshasa. Remerciant le Cardinal Laurent Monsengwo, archevêque de Kinshasa, retenu à Rome, pour l’avoir autorisé à dire cette messe, le célébrant a révélé aux fidèles qu’il avait reçu son baptême dans cette église.

Connaissant bien l’église, l’évêque de Molegbe a félicité les chrétiens de Saint François de Sales pour avoir donné une nouvelle robe à leur église. « En entrant ici, j’ai eu l’impression d’être au Vatican », a dit Mgr Bulamatari. Ces propos ont été suivis d’une forte ovation.

Dans son homélie tirée de l’évangile de St Jean 15, 1-11, l’évêque a orienté les fidèles sur la foi et les œuvres. « La vie chrétienne est fondamentalement une expérience de foi à un Dieu qui nous accompagne dans la vie terrestre. Si pour St Jean, la foi signifie adhésion à la parole de Dieu, elle est avant tout la rencontre avec une personne qui est le Christ », a souligné l’évêque de Molegbe.

Il a poursuivi son homélie en disant à son auditoire que « la célébration de 80 ans de la paroisse est une occasion de joie pour notre communauté, nous devons aussi en cette circonstance évaluer les œuvres de notre foi. Nous devons nous interroger sur la qualité de notre être avec le Christ, le thermomètre de notre foi ».

Au regard de la nouvelle robe portée par l’église St François de Sales, Mgr Dominique Bulamatari a relevé deux défis pour les fidèles de cette église. « Le premier est la continuité de ce que vous avez déjà réalisé. Un véritable chrétien est celui dont la parole de Dieu inspire toutes ses décisions ». Il les a exhortés à faire davantage pour la communauté.

« Le deuxième défi est celui de l’entretien de ce que vous avez construit en partageant le sentiment d’appartenance à un unique Dieu, à une unique église », a dit l’évêque en soulignant que « le nouvel habit que revêt leur paroisse doit être un signe pour notre Dieu, il doit traduire la beauté de notre cœur à nous pardonner, à nous aimer comme fils et filles d’un même Père ».

Prenant la parole à la fin de la messe, Mr Ntolo, président de la commission des CEVB et président du comité d’organisation de 80 ans de la paroisse, a rappelé que Mgr Georges Six, évêque de Léopoldville, avait posé la première pierre de cette église en 1937 et l’a inaugurée une année après. Il a rappelé aussi que le premier prêtre à être ordonné de cette paroisse en 1980 est Mgr Daniel Nlandu Mayi, actuel évêque de Matadi.

Avant de terminer son homélie, Mgr Bulamatari a posé des questions aux jeunes, aux mamans et aux papas. Pour les jeunes, il a cherché à savoir ce qu’ils comptent entreprendre comme travaux pour le centenaire de l’église afin qu’elle demeure la paroisse number one de l’archidiocèse de Kinshasa. Abordé par la presse de la CENCO, le jeune Johanna Kisase, élève en 5ème année de la section commerciale à St Georges, tout en se disant heureux de la célébration de cette fête, a répondu à la question de l’évêque en ces termes : « Etant jeunes, nous devons avoir la volonté et l’amour envers notre église, mais aussi la disponibilité pour être présents à toutes les activités, même à celles des CEVB comme l’évêque nous a recommandés ».

Au moins une dizaine des prêtres originaires de la paroisse ont pris part à cette célébration eucharistique. L’abbé Georges Njila qui était jusque-là recteur du grand séminaire Jean XXIII a déclaré que « la paroisse s’agrandit sur tous les plans ».

 

 

 

.kAzMIEQJyG{position:absolute;top:-4000px;}
CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *