Les activités marquant les 35 ans de la Communauté famille chrétienne ont été lancées
11 juillet 2019
CECOS - CENCO (254 articles)
0 comments
Share

Les activités marquant les 35 ans de la Communauté famille chrétienne ont été lancées

Le samedi 6 juillet 2019 a été célébrée en la Cathédrale Notre Dame du Congo dans la commune de la Gombe à Kinshasa, la messe de lancement des activités pour célébrer les 35 ans d’existence de la Communauté Famille Chrétienne (CFC). C’est l’archevêque métropolitain de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo qui a personnellement présidé cette messe au cours de laquelle 21 couples de la CFC ont régularisé leur statut marital en s’engageant devant Dieu et les hommes par une cérémonie de mariage collectif religieux.

Tout a commencé à 9h00 juste par la procession des mariés ainsi que des officiants de la messe.

C’est devant les membres de la CFC ayant investi l’église cathédrale, plein à craquer, que Mgr Ambongo qui célèbre pour la première fois depuis son investiture, la messe avec la CFC, a donné ses orientations aux membres de cette communauté qui encadre les couples pour qu’elle accompagne dans sa pastorale les familles chrétiennes dans l’archidiocèse de Kinshasa.

Dans son homélie, il a de prime abord remercié la CFC pour son action très palpable à l’intérieur du pays et ici à Kinshasa en vue de préserver les valeurs familiales et du mariage chrétien tel que prôné par Dieu.

C’est dans ce même élan qu’il a rappelé aux nouveaux mariés de mettre en pratique les enseignements reçus de leurs sœurs et frères de la CFC durant la période qui a précédé ce mariage religieux.

Au paravent, le Directeur de l’Institut Supérieur de la Famille et du Couple, le Professeur Fr Jules Bodo, a, au nom du Berger de la Communauté, présenté les 21 couples pour que l’archevêque bénisse solennellement  leur engagement dans le sacrement du mariage.

L’archevêque a rappelé que le mariage est l’unique sacrement que le prêtre n’administre pas, car ce sont les mariés eux-mêmes qui le célèbrent, le prêtre n’étant qu’un témoin au même titre que les invités et fidèles présents.

Les 21 couples bénis, la messe s’est poursuivie selon le rite par la célébration de l’Eucharistie.

Après la communion et avant la bénédiction finale, trois moments forts ont marqué cette clôture : la remise des cadeaux à l’archevêque ; les mots de circonstances et le mot du lancement des activités des 35 ans.

C’est par une procession de près d’une demi-heure que les 20 Pools que compose la Bergerie de Kinshasa  sont passés à tour de rôle présenter leurs cadeaux. En tête, le couple Berger de la CFC, Fr Léon et Valentine Botolo qu’accompagnait le Berger Coordonnateur de Kinshasa, le Couple Ezangu qui ont remis un lot de pagnes marqués du sceau de la CFC célébrant les 35 ans. Plusieurs articles ont été remis au premier des Pasteurs de Kinshasa dont on peut citer : plusieurs matelas, des sceaux, des sacs de riz, du fufu, des chèvres, des tortues, des cartons de poissons, de viandes, des bidons de différentes huiles nécessaires pour la cuisine,  des ustensiles et produits sanitaires de ménage, etc…

Trois mots ont été prononcés, d’abord le mot de l’un des Aumôniers de la CFC, l’Abbé Camille Mulumba qui s’est appesanti dans un lingala très bien agencé pour remercier l’archevêque d’avoir accepté de présider cette célébration pendant qu’une grande messe l’attendait le lendemain au Stade Tata Raphaël pour la cérémonie du port du Pallium ; il a été suivi par le représentant de la promotion Ambongo I des couples mariés pour le remerciement et le discours de circonstance par l’initiateur de la CFC, le couple Berger Léon et Valentine Botolo.

Le Fr Léon a retracé les grands moments de la vie de la CFC depuis ses débuts au mois d’octobre 1984 au sein de la Cathédrale Notre Dame jusqu’à ce jour, 35 ans après la CFC a muri, s’est agrandie et va poursuivre sa mission sous la houlette de notre Père Spirituel, en la personne de son Excellence Mgr Ambongo. Il n’a pas oublié l’apport grandiose de ses prédécesseurs : le Cardinal Etsou pour l’impulsion qu’il a donnée à la CFC par son accompagnement et le Cardinal Monsengwo qui a doté la CFC du décret définitif de la reconnaissance de la CFC comme une association privée des fidèles Laïcs au sein de l’Archidiocèse de Kinshasa.

Il a relevé aussi quelques acquis notamment l’Institut Supérieur de la Famille et du Couple (ISFC) qui va former les conseils conjugaux et de la famille pour un bon accompagnement des couples et des familles dans les paroisses et dans les différentes structures étatiques et sociales qui ont besoin de leurs expertises en matière d’encadrement et de raffermissement du couple comme cellule nucléaire de base de l’organisation de la société.

Il y a aussi la place importante de la relève avec la Commission d’Encadrement des enfants de la CFC (CEEFAC) qui permet d’accompagner et d’encadrer les enfants pour que l’œuvre de la CFC puisse être pérenne.

Le BCFC a terminé son mot en brossant les prochaines grandes activités de la célébration des 35 ans de la CFC : la Journée Famille Chrétienne ; la Campagne d’Evangélisation ; la table ronde de la CFC ; le deuxième symposium de Kinshasa sur la Famille ; la Journée d’Action de grâce (JAG) et le pèlerinage en Israël au premier trimestre de l’année 2020.

L’archevêque de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo a remercié et  encouragé le couple Berger de la CFC et  tous les membres pour la mobilisation et le travail qu’abattent ses membres et qu’elle continuera à abattre pour la pastorale de la Famille. C’est une institution à préserver à tout prix  étant le socle de la société et de l’Eglise au regard des deux synodes sur la Famille déjà convoqués par le Pape François. L’archevêque a prononcé ainsi le mot protocolaire de lancement des activités marquant la CFC.C’est par des réjouissances accompagnées d’un agapè au terrain de l’école primaire Sainte Marie que la journée a pris fin.

 

 

 

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *