LES CHRETIENS ONT FAIT LE CHEMIN DE CROIX A KINSHASA
31 mars 2018
CECOS - CENCO (100 articles)
0 comments
Share

LES CHRETIENS ONT FAIT LE CHEMIN DE CROIX A KINSHASA

Le chemin de croix a bel et bien eu lieu le Vendredi Saint sur les routes de Kinshasa. A la paroisse St Michel de la commune de Bandalungwa, ils étaient nombreux les chrétiens qui ont fait le chemin de croix pour se souvenir de la passion du Christ.

Priant avec le chapelet, s’agenouillant sur le macadam, bousculés parfois par des véhicules qui fouillaient des embouteillages dans de grandes artères, les chrétiens sont restés sereins pour se souvenir de la montée de Jésus vers le Calvaire.

Avec trois points de départ, rassemblant les différentes communautés ecclésiales vivantes de base (CEVB), les chrétiens ont constitué de file de plus d’un kilomètre chacune pour aboutir à l’église.

Là, durant le chant de la passion du Christ, quelques mamans, sensibles à la douleur, étaient au bord des larmes.

Dans son homélie, l’abbé Luc Zola, prêtre résidant à St Michel, a indiqué que mourir par la croix était une mort réservée, douloureuse et humiliante. Il a expliqué un à un ces qualificatifs aux fidèles.

Etant dans le deuil, les chrétiens sont restés là, assis ou débout, pour aller vénérer la croix du Seigneur. Comme une seule croix a été utilisée, les chrétiens ont patienté pendant environ deux heures pour accomplir tous cet acte. Puis dans le silence, après la communion, ils ont quitté l’église.

 

 

 

 

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *