LES CONFESSIONS RELIGIEUSES DE LA RDC ET L’INITIATIVE DE L’UNITE DES RELIGIONS AFRICAINES ONT PARLE DE LA REGLE D’OR ET DES ARMES LEGERES
15 mars 2018
CECOS - CENCO (260 articles)
0 comments
Share

LES CONFESSIONS RELIGIEUSES DE LA RDC ET L’INITIATIVE DE L’UNITE DES RELIGIONS AFRICAINES ONT PARLE DE LA REGLE D’OR ET DES ARMES LEGERES

La célébration le 5 avril de chaque année comme une journée internationale de la Règle d’or et l’implication des confessions religieuses de Congo-Kinshasa dans la lutte contre la circulation des armes légères étaient les points essentiels abordés par les confessions religieuses de la RDC et l’Initiative de l’unité des religions africaines, conduite par l’éthiopien Mussie Hailu, l’ambassadeur de cette structure. C’était le mercredi 14 mars 2018 au Centre interdiocésain à Kinshasa, nous a dit l’abbé Georges Kalenga, deuxième secrétaire général adjoint de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), qui a représenté l’Eglise catholique à cette rencontre.

La Règle d’or est une règle qui se trouve dans toutes les confessions religieuses, qui stipule qu’il faut faire à ton prochain ce que tu voudrais que l’on te fasse. Pour les chrétiens, cette règle se trouve dans l’évangile de Matthieu 7, 12. L’ambassadeur Mussie a proposé aux confessions religieuses de la RDC d’adopter cette règle d’or et de pouvoir la célébrer chaque année pour promouvoir la paix.

L’Initiative de l’unité des religions africaines est une structure qui travaille avec l’Union africaine. Avec 12 délégués provenant de 12 Etats africains, l’Initiative est en mission en RDC et, dans le souci de faire d’une pierre deux coups, elle a cherché à rencontrer la plateforme des confessions religieuses de la RDC.

Dans son mot de circonstance, l’ambassadeur Mussie Hailu a pu constater qu’en RDC il y a un effort de paix et d’unité, une cohabitation pacifique entre les confessions religieuses et cela grâce aux leaders des confessions religieuses qui font un effort pour promouvoir cette unité et cette paix.

Cette situation rencontre les préoccupations de l’Initiative de l’unité des religions africaines qui travaille avec le Symposium des Conférences Episcopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM) et la Conférence des Eglises de Toute l’Afrique (CETA). L’Initiative a le statut d’observateur permanent à l’Union africaine et de consultant au niveau de l’Organisation des Nations Unies.

La mission de l’Initiative et d’amener les religions africaines à être promotrices de l’unité et de la paix. Elle est convaincue que les religions peuvent influer sur les décideurs au niveau de l’Etat. C’est dans ce sens qu’elle a initié une mission de lutte contre la circulation des armes légères en RDC. Elle a invité les confessions religieuses à s’impliquer d’une manière ou d’une autre dans cette lutte.

Les confessions religieuses de la RDC ont remercié l’Initiative de l’unité des religions africaines pour sa seconde visite au pays et étaient heureuses de son constat indiquant qu’il n’y a pas de tiraillement entre les confessions religieuses au Congo-Kinshasa. Elles vont voir comment s’impliquer dans la lutte contre la circulation des armes légères et la célébration de la Règle d’or.

Quelques membres des confessions religieuses de la RDC qui étaient au Ghana pour s’imprégner  de l’expérience de ce pays ont signalé que les confessions religieuses travaillent beaucoup pour le maintien de la paix au Ghana. Elles constituent l’élément intégrateur de la population ghanéenne dans sa diversité.

Elles ont promis de s’engager en RDC sur cette voie, de renforcer leur lien et de travailler ensemble pour que l’année électorale aboutisse à des élections transparentes avec des cœurs apaisés.

 

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *