L’Université catholique Notre-Dame de Tshumbe sensibilise sur  la paix
11 novembre 2019
CECOS- CENCO (306 articles)
0 comments
Share

L’Université catholique Notre-Dame de Tshumbe sensibilise sur  la paix

L’Eglise-famille de Dieu en République Démocratique du Congo s’est investie pleinement dans la formation des jeunes selon la doctrine de l’Eglise catholique.

Pour répondre aux exigences suscitées par la culture universitaire, nombre d’églises locales (diocèses) ont pris diverses initiatives appropriées.

C’est ainsi que la presse de la CENCO vous plonge à la découverte de l’Université Catholique Notre-Dame de Tshumbe (UNITSHU), une université  privée prise en charge par le trésor public en République Démocratique du  Congo et confiée à la sollicitude maternelle de l’Église particulière de Tshumbe, dans l’actuelle province de Sankuru au Centre de la RD Congo.

Une université qui promeut la paix…

Implantée dans un milieu où la violence juvénile est devenue monnaie courante au cours de cette dernière décennie, cette institution d’enseignement supérieur catholique axe ses éventuelles activités académiques et para-académiques sur les vertus de la non-violence.

A titre illustratif, cet établissement universitaire a adopté pour l’organisation annuelle d’un colloque sur la « non-violence » depuis février 2015. Cette initiative comme l’explique le rapport final du tout premier colloque sur la paix qu’elle a organisée : « entend contribuer aux efforts de rétablissement et de consolidation de la paix en terre tetela. Une paix continuellement menacée et maintes fois perturbée par des conflits individuels et communautaires aux causes multiples ».

Lors de la messe d’ouverture de l’année académique en cours, l’évêque de Tshumbe, S.E. Mgr Nicolas Djomo a exhorté  les étudiants de cette Alma Mater  à bannir les antivaleurs comme contraires à l’identité estudiantine. Il les a surtout invités à combattre les idées reçues qui font de l’étudiant «un tout-puissant», «un casseur» ou encore «un spécialiste d’incendie».

L’université, a-t-il rappelé, est à la fois un milieu d’information, de formation et de transformation. C’est donc un lieu d’évangélisation par excellence qui passe nécessairement par un changement profond de mentalité : «Le Seigneur nous en voudrait si nous, tout comme vos parents et vos formateurs, n’arrivions pas à transformer votre mentalité, vos cœurs et vos esprits de façon à vous convaincre que vous êtes appelés, par vocation, à conduire la société de demain vers le bien-être, l’entente, la paix et la justice ainsi que le respect des personnes et des biens».

Une université en chantier…

En vue d’assurer un enseignement de qualité dans un cadre propice, l’Université Notre-Dame a entamé depuis 2018 de grands travaux de construction dont le bâtiment administratif, la résidence rectorale, la chapelle, etc. L’avancement des travaux est notable.

Enfin, l’Université catholique Notre-Dame de Tshumbe est dirigée depuis 2010 par la Révérende Sœur Rebecca Gemma Walo Omana. Elle est la première femme du Congo-Kinshasa devenue Docteur en Sciences-Mathématiques près l’Université Catholique de Louvain (U.C.L./ Belgique). Elle est jusqu’ici professeur Ordinaire à l’Université de Kinshasa (UNIKIN), Faculté des Sciences, Département de Mathématiques et Informatique et Directrice de l’Ecole Doctorale régionale en Mathématiques et Informatiques de l’Université de Kinshasa.

 

 

 

 

 

 

 

CECOS- CENCO

CECOS- CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *