Message de pâques du Secrétariat Général de La CENCO
21 avril 2019
CECOS- CENCO (236 articles)
0 comments
Share

Message de pâques du Secrétariat Général de La CENCO

Chers frères et sœurs dans le Christ,

Alléluia ! Christ est Ressuscité, Il est Vivant ; Il est parmi nous : Joyeuses Pâques.

Oui, avec les chrétiens du monde entier, nous nous réunissons aujourd’hui pour célébrer et fêter la résurrection de notre seigneur Jésus Christ. Une fête qui nous renvoie au cœur et au fondement de notre foi. Comme l’a si bien dit Saint Paul : « Si le Christ n’est pas ressuscité, vaine est notre foi ». La résurrection est un message de joie. C’est la joie du salut qui nous est donnée. Le Christ est vivant. Il est celui qui a vaincu le mal, le péché et la mort. Il est désormais présent avec nous jusqu’à la fin des temps.

Notre joie est d’autant plus grande que la résurrection du Christ annonce notre propre résurrection. Lui-même le Christ l’a dit clairement : « Je m’en vais vous préparer une place…Là où je serai, vous y serez aussi » Jn 14,3. Chrétiens, nous sommes des hommes et des femmes heureux car nous savons que nous ne sommes jamais seuls, que le dernier mot n’est pas la mort mais c’est la vie éternelle.

Oui, Pâques nous dit que l’homme est fait pour la Vie et non pour la mort. La résurrection du Christ inaugure un monde nouveau où la mort devient passage vers un monde nouveau.

Nous sommes conviés à être les témoins de cette joie dont le monde a tant besoin. Oui, beaucoup des gens ont besoin de savoir que la joie est encore possible.

Chers frères et sœurs dans le Christ,

La joie de la résurrection que nous célébrons aujourd’hui, contraste, malheureusement, dans notre pays, la RDC, avec la crise multiforme aux conséquences humanitaires graves qui nous affectent et font penser plus à la mort qu’à la vie. Il y a lieu de se demander quel est le sens de la fête de la résurrection pour la majorité de congolais qui parcourent encore un véritable chemin de croix ? Comment croire que Jésus vit et agit dans notre pays, lui qui a soulagé la souffrance des milliers des personnes, pendant que beaucoup de nos frères et sœurs croupissent dans la misère. Notre espérance est-elle vaine ? Dieu a-t-il oublié sa fidélité envers la RDC ?

Le triduum pascal nous aidés à comprendre que la Pâques ne fait pas l’économie de la douleur du vendredi saint. Il n’y a pas de Pâques sans la croix. Il a fallu la mort du vendredi saint et le silence du samedi saint pour parvenir enfin à la lumière de la résurrection.

Aujourd’hui en cette fête de Pâques, le chemin du Christ devient notre chemin. C’est son chemin de la croix qui devient un chemin de foi et de joie.

La fête de Pâques est aussi une invitation à la confiance. Confions nos vies, notre avenir personnel et celui de notre pays à celui qui a vaincu la mort et le pêché. Le christ ressuscité nous répète aujourd’hui : « N’ayez pas peur, moi j’ai vaincu le monde ».

Une autre chose est certaine : si le Peuple congolais tout entier, bénéficiaire des ressources naturelles énormes, accepte de mourir avec le Christ, se défaire de ses antivaleurs et de vivre l’amour du Christ, avec Lui il ressuscitera. Si il vit avec Lui, avec Lui il règnera. Il sortira de ses tombaux de la guerre et de la misère pour la gloire de Dieu.

Que par l’intercession de la Très Sainte Vierge Marie, Mère du Rédempteur, la grâce de la Résurrection du Christ illumine notre pays et nous apporte la paix et la vie en abondance.

A tous et chacun, Joyeuses Pâques. Alléluia ! Alléluia.

 

Le 21/04/2019

Abbé Donatien NSHOLE BABULA

Secrétaire Général de la CENCO

CECOS- CENCO

CECOS- CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *