Message du pape François pour le carême 2020
26 février 2020
CECOS - CENCO (71 articles)
0 comments
Share

Message du pape François pour le carême 2020

Le message du pape François pour le carême 2020 a pour titre : « Nous vous en supplions au nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu » (2 Cor 5, 20).

Ce message est développé en quatre points, à savoir : le mystère pascal, fondement de la conversion, l’urgence de la conversion, la volonté passionnée de Dieu de dialoguer avec ses enfants et une richesse à partager et non pas à accumuler seulement pour soi.

  1. Dans le premier point, le Saint-Père souligne que le Kérygme, c’est-à-dire l’annonce de la Bonne Nouvelle de la mort et de la résurrection de Jésus est le fondement même de notre vie chrétienne personnelle et communautaire. La joie du Chrétien découle justement de l’écoute et de l’accueil de cette Bonne Nouvelle par laquelle Dieu nous sauve et dévoile son mystère d’amour pour les hommes.
  2. A travers le mystère pascal, Dieu continue de sauver l’humanité par son amour et sa miséricorde infinie et attend de celle-ci une réponse claire qui passe par la conversion du cœur et la prière. « En effet, le chrétien prie tout en ayant conscience d’être aimé malgré son indignité. La prière peut prendre différentes formes, mais ce qui compte vraiment aux yeux de Dieu, c’est qu’elle creuse en nous jusqu’à réussir à entamer la dureté de notre cœur, afin de le convertir toujours plus à lui et à sa volonté ».

Le pape François nous invite à nous laisser conduire « comme Israël dans le désert (cf. Os 2, 16), afin que nous puissions enfin entendre la voix du Christ, pour la faire résonner en nous avec plus de profondeur et de disponibilité ».

  1. Tout en reconnaissant la grâce que Dieu nous accorde pendant ce temps, nous devrions saisir cette nouvelle opportunité pour « éveiller en nous un sentiment de gratitude vis-à-vis de Dieu et nous secouer de notre torpeur. Malgré la présence, parfois dramatique, du mal dans nos vies ainsi que dans la vie de l’Église et du monde, cet espace offert pour un changement de cap exprime la volonté tenace de Dieu de ne pas interrompre le dialogue du salut avec nous ».
  2. Le temps de carême doit nous pousser à la compassion « pour les plaies du Christ crucifié perceptibles chez les nombreuses victimes innocentes des guerres, dans les atteintes à la vie, depuis le sein maternel jusqu’au troisième âge, sous les innombrables formes de violence, de catastrophes environnementales, de distribution inégale des biens de la terre, de traite des êtres humains dans tous les aspects et d’appât du gain effréné qui est une forme d’idolâtrie ».

Le pape François nous appelle à partager avec les plus pauvres : « Aujourd’hui encore, il est important de faire appel aux hommes et aux femmes de bonne volonté pour qu’ils partagent leurs biens avec ceux qui en ont le plus besoin en faisant l’aumône, comme une forme de participation personnelle à la construction d’un monde plus équitable. Le partage dans la charité rend l’homme plus humain, alors que l’accumulation risque de l’abrutir, en l’enfermant dans son propre égoïsme ».

Il termine en invoquant « l’intercession de la Très-Sainte Vierge Marie afin que nous accueillions l’appel à nous laisser réconcilier avec Dieu, pour fixer le regard du cœur sur le Mystère pascal et nous convertir à un dialogue ouvert et sincère avec Dieu. C’est ainsi que nous pourrons devenir ce que le Christ dit de ses disciples : sel de la terre et lumière du monde (cf. Mt 5, 13-14) ».

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *