Messe à l’Assemblée Plénière de la CENCO : L’Homélie de S.E. Mgr Jean-Anatole Kalala
20 juin 2019
CECOS- CENCO (294 articles)
0 comments
Share

Messe à l’Assemblée Plénière de la CENCO : L’Homélie de S.E. Mgr Jean-Anatole Kalala

Les travaux de la 56ème Assemblée Plénière ordinaire des évêques de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) se poursuivent normalement. Le jeudi 20 juin 2019, la célébration eucharistique matinale a été dite par S.E. Jean-Anatole Kalala, évêque de Kamina.

Le diocèse de Kamina suffragant de l’archidiocèse de Lubumbashi est parmi les 47 diocèses que compte l’Eglise de la RDC. Kamina est actuellement le chef-lieu de la province du Haut-Lomami dans l’ancienne province de Katanga et, est connu pour être un important nœud de communication ferroviaire.

Son évêque actuel, Mgr Jean-Anatole Kalala Kaseba, est à sa tête depuis 1990. Ci-dessous, l’intégralité de son homélie en cette 11e semaine du Temps Ordinaire :

Eminence,

Excellences,

Messieurs les abbés,

Révérends Pères,

Révérendes Sœurs,

Frères et Sœurs

Saint Paul dit aux Corinthiens qu’il leur a annoncés l’Evangile de Dieu gratuitement. Paul sait que le monde dans lequel il se trouvait avait soif de nouveautés. Il met en garde les chrétiens de Corinthe contre la tentation d’avoir une curiosité capable de les faire tomber dans n’importe quelle idéologie. Pour lui, l’amour du Christ et l’amour de Dieu sont des trésors inégalables.

Dans le passage de l’Evangile selon Saint Mathieu que nous venons d’écouter, l’apôtre nous relate l’épisode où Jésus a appris à ses disciples la prière de Notre-Père. Et si les chrétiens de différentes églises la récitent, la perception qu’ils ont de la portée des paroles qu’ils prononcent n’est pas la même.

Pour nous catholiques, le « Notre-Père » est une prière par excellence qui nous vient de Notre Seigneur Jésus-Christ par l’intermédiaire des disciples. Jésus nous invite à prier le Père avec un cœur purifié, étant armés d’une foi vive et persévérante.

Comme lui-même, il nous apprend à louer Dieu et à lui adresser nos demandes avec une audace filiale. Car nous savons que Dieu est un Père plein d’amour, de bonté et d’attention pour ses enfants.

Le numéro 2803e du Catéchisme de l’Eglise Catholique nous renseigne qu’il y en a sept en tout. Les trois premières demandes sont plus théologiques et nous attirent vers la gloire du Père ; mais les quatre dernières sont considérées comme des chemins vers lui et étalent notre misère à sa grâce.

Eminence,

Excellences,

Messieurs les Abbés,

Révérends Pères,

Révérendes Sœurs,

Frères et Sœurs

En nous  donnant cette prière, Jésus nous apprend à aller à la rencontre du Père céleste sans crainte et en toute confiance filiale. Le Père n’est-il pas celui, mieux que quiconque, met fin réellement aux inquiétudes des hommes chaque fois qu’ils crient vers lui et qui, avant même que les hommes le lui demandent, les devancent en les délivrant des situations désespérées, insupportables et sans issue ?

Avoir foi en Dieu et en son Christ est une attitude et une habitude de marcher en présence du Seigneur Dieu. Convaincu que c’est bien lui le Maître des temps et de l’histoire. Celui qui se réfugie à l’ombre de ses ailes ne sera jamais déçu, mais qu’il chemine sur les voies du Créateur qui libère et donne la vie pleine.

C’est pour cela qu’à lui seul revient la louange, la gloire et la puissance, pour les siècles sans fin.

Donnée à Kinshasa, le 20 Juin 2019

Mgr Jean-Anatole KALALA KASEBA

Evêque de KAMINA

 

 

 

 

 

 

 

 

CECOS- CENCO

CECOS- CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *