MESSE CHRISMALE A KINSHASA : DES PROPOS DU CARDINAL MONSENGWO
29 mars 2018
CECOS - CENCO (186 articles)
0 comments
Share

MESSE CHRISMALE A KINSHASA : DES PROPOS DU CARDINAL MONSENGWO

L’archevêque de Kinshasa, son éminence le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, a présidé en la Cathédrale Notre Dame du Congo la Messe Chrismale, ce mercredi 28 mars 2018 en présence de plus d’une centaine de prêtres œuvrant dans l’archidiocèse de Kinshasa et des fidèles.

Dans son homélie consacrée à la dernière Cène de Jésus lorsqu’il avait dit à ses apôtres: « J’ai tellement désiré manger cette Pâque avec vous avant de souffrir »(Lc 22, 15), l’archevêque métropolitain de Kinshasa a insisté sur cette circonstance grave et unique dans laquelle furent prononcées ces paroles, qui, d’après lui, donnent matière à réfléchir et à méditer. « Cette circonstance, c’est l’imminence de l’institution par le Seigneur des sacrements de l’eucharistie et du sacerdoce », a-t-il précisé avant de poursuivre que  » l’eucharistie et le sacerdoce sous-tendent l’eschatologie finale et future. Pas d’eucharistie sans sacerdoce ni de sacerdoce néotestamentaire sans eucharistie ».

« J’ai tellement désiré….dit Jésus ». Cet ardent désir du Christ pour le repas pascal, c’est ce que ressent chaque jeune prêtre le jour de son ordination sacerdotale, a dit le cardinal Monsengwo. En effet, selon l’archevêque de Kinshasa,  « la tension vers l’eucharistie accompagne le prêtre chaque année, d’un anniversaire à un autre de son ordination ».

Des réactions des prêtres

Quelques prêtres n’ont pas hésité à manifester leur joie dont l’abbé Charles Manda, du diocèse de Kole, qui a déclaré à DIA que la messe chrismale a un sens important pour la vie d’un prêtre, car « c’est cette messe qui manifeste l’unité de toute l’Église diocésaine autour de son évêque. A cette occasion, les prêtres renouvellent leurs promesses sacerdotales qui consistent à vivre toujours plus unis au Seigneur Jésus, chercher à lui ressembler, renoncer à eux-mêmes, être fidèles aux engagements attachés à la charge ministérielle, célébrer les sacrements, annoncer la Parole de Dieu avec désintéressement et charité ».

Il convient de rappeler qu’au cours de cette messe, l’archevêque de Kinshasa a béni les Huiles Saintes et a consacré le Saint Chrême. Ces huiles serviront au baptême et puis tout au long de l’année pour les autres sacrements.

 

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *