Mgr Gaston Ruvezi : « Ceux qui nous font souffrir ont besoin de la conversion. »
17 février 2018
CECOS- CENCO (294 articles)
0 comments
Share

Mgr Gaston Ruvezi : « Ceux qui nous font souffrir ont besoin de la conversion. »

Les évêques membres de la conférence  Épiscopale Nationale du Congo ont célébré une messe ce samedi 17 février 2018 avec une intention particulière pour les victimes de la répression violente des marches pacifiques du 31 décembre 2017 et du 21 janvier 2018.

« Ceux qui nous font souffrir ont besoin de la conversion », a affirmé Monseigneur Gaston Ruvezi, évêque du diocèse de Sakania-Kipushi. Il a invité les pasteurs à aller leur parler car le Christ est venu pour les bons et les méchants, a-t-il martelé dans son homélie, en attirant l’attention pastorale.

« Que le Seigneur nous amène tous à la conversion afin qu’un jour les bons et les méchants puissent se retrouver à sa table », a conclu Mgr Gaston Ruvezi lors de cette messe avant la clôture de l’assemblée plénière extraordinaire de la CENCO.

En RDC, depuis le 31 décembre 2017, les membres du clergé en RDC sont brutalisés, interpellés voire humiliés par les forces de l’ordre lors des marches pacifiques, menacés ou filés par les agents de sécurité du fait de leur soutien au Comité Laïc de Coordination. « Des cures et couvents constituaient des endroits les plus sécurisants sont devenus des lieux d’insécurité. », avait relevé le clergé de Kinshasa dans un message adressé aux dirigeants congolais au terme de la célébration eucharistique en mémoire des victimes de la répression sanglante de la marche du 21 janvier 2018 par les forces de sécurité. Cette manifestation, la deuxième de la série depuis décembre initiée par le Comité Laïc de Coordination, CLC, était organisée pour réclamer l’application intégrale, effective et de bonne foi de l’Accord de la Saint-Sylvestre 2016 conclu entre les acteurs politiques et ceux de la société civile de la République Démocratique du Congo. Par ailleurs, les laïcs catholiques du CLC ont projeté une autre marche pacifique le 25 février 2018.

 

 

CECOS- CENCO

CECOS- CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *