Mgr Marcel UTEMBI : « La conversion des cœurs nous concerne tous mais en particulier ceux qui gèrent les pays»
26 février 2018
CECOS - CENCO (76 articles)
0 comments
Share

Mgr Marcel UTEMBI : « La conversion des cœurs nous concerne tous mais en particulier ceux qui gèrent les pays»

Le président de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, CENCO, Monseigneur Marcel Utembi a livré son analyse et le sens de la journée du vendredi 23 février 2018 à la Radio Vatican. Cette journée de jeûne et de prière avait été  convoquée par le Saint-Père en faveur de la paix en République Démocratique du Congo et du Soudan du Sud.

« Le Pape François est très sensible, il est très proche de tous les peuples de Dieu où qu’ils se trouvent. Il est suffisamment informé de tout ce qui se passe en RDC, les vagues de guerres, les vagues de conflits armés , ce qui se passe dans l’Est et qui perdure ; ce qui s’est passé dans le grand Kasaï ; ce qui se passe dans d’autres coins de notre pays et cette vague de violence qui sévit au Soudan du Sud. », a déclaré l’Archevêque de Kisangani  en précisant que « le Pape est suffisamment informé et voudrait justement s’associer à tous ces peuples et attirer l’attention de la communauté tant nationale qu’internationale à être sensible vis-à-vis de cette misère. »

A en croire Mgr Marcel Utembi, le Successeur de Pierre invite tout le monde à invoquer la miséricorde de Dieu,  « il nous invite à travers cette prière à nous convertir tous. La conversion des cœurs est un message qui est adressé à tout le monde mais en particulier à tous ceux qui sont impliqués d’une manière ou d’une autre dans la gestion et dans l’accompagnement de ces pays, dans la recherche des voies pacifiques de sortie de crise. »

Dans plusieurs pays africains, comme le Togo, le Ghana, le Bénin ou la Côte d’Ivoire, les conférences épiscopales ont relayé cet appel à prier pour leurs voisins. Aussi, la Conférence Épiscopale du Burkina-Niger et celle du Madagascar ont-elles exprimé leur soutien spirituel et leur solidarité à l’épiscopat de la République Démocratique du Congo et à tout le peuple congolais.

L’Église Catholique de la RDC est un acteur majeur dans le dialogue inter congolais. Elle a facilité la signature de l’Accord politique de la Saint-Sylvestre 2016, un accord dont le Comité Laïc de Coordination, CLC, réclame à travers des marches pacifiques,  l’application intégrale, effective et de bonne foi. Ces manifestations pacifiques sont jusqu’ici réprimées violemment par les forces de l’ordre dans le pays.

 

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *