RDC : Les coordinateurs diocésains des écoles catholiques satisfaits de la session sur la gratuité de l’enseignement de base
29 novembre 2019
CECOS- CENCO (306 articles)
0 comments
Share

RDC : Les coordinateurs diocésains des écoles catholiques satisfaits de la session sur la gratuité de l’enseignement de base

Sur invitation de la Commission Episcopale pour l’Education Chrétienne (C.E.E.C) et la Coordination nationale des écoles conventionnées catholiques, les coordinateurs provinciaux et diocésains des écoles conventionnées catholiques de la République Démocratique du Congo (RDC) se sont réunis à Kinshasa du lundi 25 au jeudi 28 novembre 2019 au centre d’accueil catholique Nganda.

Ces travaux de près d’une semaine avaient pour but de faire l’état des lieux sur la mise en œuvre de la gratuité de base et ses mesures d’encadrement. Ils ont connu des interventions des diverses autorités ecclésiastiques et aussi politico-administratives du secteur de l’enseignement de base.

Selon l’abbé Noël Ntungu Bisibu, Secrétaire exécutif de la Commission épiscopale pour l’éducation chrétienne et Coordinateur national des écoles conventionnées catholiques, les résolutions issues de ces assises seront très prochainement présentées aux évêques de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), afin de les analyser pour pouvoir dégager  « la position unique de l’Eglise sur la gratuité de l’enseignement de base ».

Par ailleurs, l’abbé Ntungu a tenu à préciser que « par le passé, plusieurs réformes de notre système éducatif étaient sorties comme des morts nés. Mais aujourd’hui, nous voulons nous souder comme un seul homme pour soutenir et concrétiser la gratuité de l’enseignement de base et celle-ci nous la voulons irréversible », a-t-il déclaré.

Dans un autre registre, le coordinateur provincial et diocésain de Kongolo, dans l’archidiocèse de Lubumbashi au Sud-Est de la RDC, l’abbé Emmanuel Bashiki, a fait part de sa satisfaction à l’issue de ces assises en ces termes : « Nous repartons de ces travaux avec cette conviction unanime que la gratuité de l’enseignement de base est irréversible. Mais si nous évoquons quelque part certaines difficultés liées à celle-ci, nous ne les évoquons pas comme des aspects négatifs mais nous les évoquons simplement comme des problèmes qui appellent des solutions, que nous appelons des mesures d’accompagnement ».

Nous repartons d’ici, ajoute-t-il, « avec cette satisfaction d’avoir obtenu la gratuité qui va permettre la pauvreté d’entrer dans notre système éducatif et nous repartons d’ici pour aller vulgariser ce message de la gratuité dans nos entités respectives ».

Les coordinateurs diocésains ont aussi profité de l’occasion pour passer en revue quelques sujets d’actualité brûlante de ces derniers jours en RDC, notamment les inondations causées par des pluies diluviennes dans les provinces de Nord et Sud Ubangi mais aussi et surtout l’insécurité récurrente dans la partie Est du pays. Il a été constaté que les écoles et les enseignants sont fortement touchés par ces événements, ce qui a amené par exemple, la coordination provinciale et diocésaine de Butembo-Beni de suspendre les cours dans les écoles jusqu’à nouvel ordre.

 

 

CECOS- CENCO

CECOS- CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *