Rentrée académique à l’Université Catholique du Congo sous le signe du sel et de la lumière
15 octobre 2019
CECOS- CENCO (295 articles)
0 comments
Share

Rentrée académique à l’Université Catholique du Congo sous le signe du sel et de la lumière

« En plaçant cette année académique 2019-2020 sous la symbolique du sel et de la lumière, je souhaite vivement que l’Université Catholique du Congo (UCC) soit davantage un laboratoire d’humanisation, le creuset de la culture de la responsabilité et de la serviabilité où seront formé des leaders acquis à la cause de l’homme, à la bonne gouvernance et à la promotion du bien commun, sans aucune discrimination de religion, d’ethnie, de tribu, de condition sociale ou économique », l’a dit  Mgr José Moko Ekanga, évêque d’Idiofa ,dans son homélie à la messe d’ouverture de l’année académique 2019-2020 à l’UCC, le mardi 15 octobre 2019.

L’évêque d’Idiofa qui est aussi un ancien étudiant de l’UCC a appelé la communauté universitaire de cette Alma Mater d’être tout au long de cette nouvelle année le sel qui protège la nourriture contre la pourriture et se laisser habiter par la science afin de devenir demain, des guides efficaces dont le Congo a tant besoin , avant de se souvenir de ses premiers pas au sein même de cette institution en ces mots : « En célébrant cette Eucharistie, tant des souvenirs me viennent à l’esprit. Comme étudiant à la faculté de théologie, nous vivions la messe de rentrée universitaire comme un grand moment d’orientation décisive et de direction de toutes les activités de l’année académique ».

Une année académique marquée par de nouveautés

Vue de l’assistance à cérémonie d’ouverture de l’année académique 2019-2020

Dans son mot de circonstance, le recteur de l’UCC monsieur l’abbé Léonard Santedi a, d’abord, remercié le Préfet du dicastère pour l’éducation catholique pour l’avoir reconduit pour un second mandat à la tête de cet établissement d’enseignement universitaire catholique. Ensuite, il a annoncé à la communauté universitaire et à la population congolaise, des grandes réformes entreprises au cours de cette nouvelle année académique, entre autres : « la mise sur pied des nouvelles filières dont la faculté des Sciences informatiques, le master en ressources humaines pour la faculté d’Economie et le master en théologie et santé publique dans la faculté de théologie. Cette dernière en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’université de Louvain (Belgique) et l’Université de Laval (Canada). Mais aussi, l’introduction des cours d’Italien afin de préparer l’intégration des étudiants aux universités italiennes ».

Représentant Mgr Marcel Utembi, archevêque de Kisangani et président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) mais aussi grand chancelier de l’UCC, monsieur l’abbé Georges Kalenga 2ème Secrétaire général de la CENCO, a rappelé que l’ouverture de l’année académique en ce mois d’octobre 2019 coïncide avec la célébration du centenaire de la publication de la lettre apostolique « Maximum illud » du Pape Benoit XV. C’est ainsi, poursuit l’abbé Kalenga : « le Pape François a émis le souhait que le centenaire de la publication de « Maximum illud » soit pour l’Eglise l’occasion à s’ouvrir à la nouveauté joyeuse de l’évangile ».

Enfin, le décor était planté pour la conférence inaugurale sur le thème : « Quelles perspectives pour le développement durable en RDC ? ». Cette dernière a été animée par l’éminent l’économiste et ancien premier ministre de la RDC, le professeur Evariste Mabi Mulumba.

Le Professeur Mabi a , au cours de son intervention, déploré la croissance économique non inclusive qu’a enregistrée la RDC cette dernière décennie, laquelle n’a pas profité pas à la population congolaise qui vive encore dans l’extrême pauvreté, avant d’insister sur la diversification de l’économie notamment la relance du secteur agricole, condition sine qua non du développement durable en RDC.

 

 

 

 

 

 

CECOS- CENCO

CECOS- CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *