9 août 2018
CECOS - CENCO (196 articles)
0 comments
Share

REVUE DE PRESSE DU JEUDI 9 AOUT 2018

La désignation du dauphin de Kabila à la magistrature suprême pour le compte du Front commun pour le Congo fait la une des médias. En même temps qu’il a respecté sa parole d’honneur, écrit Forum des As, Joseph Kabila désamorce la bombe. « En acceptant une candidature FCC autre que la sienne à la prochaine présidentielle, le Raïs a su déjouer le plan de ceux qui l’attendaient sur ce point », ajoute le quotidien.

Le site de l’agence catholique DIA constate avec ce titre : « Kabila désigne enfin un dauphin, c’est le Peuple congolais qui gagne ». Selon le site, c’était le souhait profond de tout un peuple pour permettre une alternance pacifique du pouvoir au pays. La lutte a été longue et ardue. Bien des compatriotes ont verse leur sang pour qu’on arrive à ce résultat.

Allant dans le même sens que DIA, Christophe Lutundula, cadre de l’Ensemble pour le changement a déclaré, selon le site 7sur7.cd que « le Peuple congolais vient de remporter une victoire historique ». « Le Peuple congolais vient de remporter une victoire historique. Pour la première fois, un peuple d’Afrique centrale est parvenu à empêcher un Chef d’Etat puissamment soutenu par les forces armées de modifier la Constitution et l’a forcé à quitter le pouvoir », a-t-il indiqué sur son compte Twitter.

Selon le même site, 7sur7.cd, Félix Tshisekedi, candidat de l’UDPS à la magistrature suprême, a réagi aussi via son compte Twitter en indiquant que : « C’est un pas dans la bonne direction mais le plus important est à venir. La décrispation, les élections libres et crédibles pour une alternance pacifique, restent les prochains objectifs ».

« La désignation de Ramazani Shadary ne rend pas encore crédible le processus électoral », estime Sasha Lezhnev, directeur associé de la politique à l’ONG américaine Enough Project et directeur fondateur du Grassroots Reconciliation Group, rapporte le site Politico.cd.

Quelques médias ont aussi rapporté des réactions de quelques pays étrangers. « La France salue « la bonne décision » du président Kabila, signale Forum des As qui souligne que le retrait du président congolais Joseph Kabila est une bonne décision historique en Afrique centrale, même si elle ne règle pas tout », ont commenté des sources diplomatiques françaises citées par l’agence de presse officielle AFP.

Dans un article de commentaire, le site burkinabé, le Pays, indique que « le dieu Kabila est poussé hors de l’Olympe ».

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *