REVUE DE PRESSE DU MARDI 28 AOUT 2018
28 août 2018
CECOS - CENCO (263 articles)
0 comments
Share

REVUE DE PRESSE DU MARDI 28 AOUT 2018

L’évaluation du processus électoral en RDC par le président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) par vidéoconférence devant le Conseil de sécurité de l’ONU a fait la une de quelques médias. « Elections non-inclusives : la CENCO alerte ! » titre la Prospérité.

Pour le site 7sur7.cd, « A l’ONU, la CENCO s’insurge contre la manipulation de la justice, l’exclusion et les élections biaisées »

« Devant le Conseil de sécurité de l’ONU, la CENCO appelle la CENI à crédibiliser le processus électoral », titre de son côté le site Politico.cd.

Le président de la CENCO n’était pas le seul à intervenir devant le Conseil de sécurité de l’ONU. Il y avait aussi Leila Zerrougui, la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la RDC, qui estime qu’ « il faut consolider le niveau de confiance pour les élections », indique la Prospérité.

L’information judiciaire ouverte en Belgique à l’encontre de Moïse Katumbi trouve aussi une place de choix dans les médias. Le site le Maximum.cd titre « Le ciel menace de lui tomber sur la tête : Moïse Katumbi, la justice belge à ses trousses ». Le site écrit : Vilaine météo pour le dernier gouverneur de l’ex province du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe. L’homme qui passe le plus clair de son temps en exil à tenter de tourner en bourrique les autorités rd congolaises est, à son tour, pris.

Sur le même dossier le journal Forum des As écrit : « Les ennuis judiciaires du leader de « Ensemble » s’amoncellent : Une énième affaire pour Katumbi ». Le tabloïd ajoute : On croyait que Moïse Katumbi était au bout de ses ennuis judiciaires. Erreur. Après la série d’affaires inscrites par la Justice congolaise, voilà que la Justice belge commence à s’intéresser, à son tour, à l’ancien gouverneur du Katanga. D’après Jeune Afrique parue hier lundi 27 août, le parquet belge de Halle-Vilvorde vient d’ouvrir une information judiciaire. Un ennui judiciaire de plus dont le leader d’Ensemble pouvait bien se passer.

 

 

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *