SESSION DES EVEQUES SUR LA PROTECTION DES MINEURS ET DES PERSONNES VULNERABLES
4 mars 2020
CECOS - CENCO (299 articles)
0 comments
Share

SESSION DES EVEQUES SUR LA PROTECTION DES MINEURS ET DES PERSONNES VULNERABLES

Commencée le lundi 2 mars 2020, la session des Evêques sur la protection des mineurs et des personnes vulnérables a pris fin le mercredi 4 mars 2020 au centre d’accueil de Caritas Asbl, à Kinshasa. En clôturant ces assises, Mgr Marcel Utembi, Archevêque de Kisangani et Président de la CENCO, a remercié tous les participants pour leur participation active durant les travaux. Voici son mot à l’ouverture des travaux.

MOT D’OUVERTURE DE S.E. MGR LE PRESIDENT DE LA CENCO

Eminence,

Excellences,

Messieurs les Abbés,

Révérendes Sœurs,

Révérends Pères

Chers collaborateurs,

 

  1. Avec honneur, je vous salue et vous souhaite la bienvenue à la session sur les procédures de traitement canonique des délits réservés à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi.
  2. Nous saluons la présence parmi nous de Son Excellence Monseigneur Ettore BALESTRERO, Nonce Apostolique en RD Congo. Il va nous accompagner pendant tout le temps de la session. Nous le remercions pour sa sollicitude à l’égard de la CENCO et de l’Eglise-Famille de Dieu qui est en RD Congo.
  3. C’est depuis 1977 que s’est créée au sein de notre Conférence Episcopale la tradition de la formation permanente des Evêques. Nous avons déjà parcouru divers thèmes et le dernier, en 2016, portait sur « les aspects juridiques du mariage ». Nous en sommes aujourd’hui aux « délits les plus graves contre les mœurs réservés au jugement de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi ». Un thème douloureux quand on considère particulièrement le délit d’abus sexuels commis par les clercs sur les mineurs et sur les personnes vulnérables. Nous avons proposé ce thème parce que nous avons une absolue conviction en la dignité de tout être humain créé à l’image de Dieu.
  4. Face aux délits qui portent atteinte à la dignité des enfants et créent scandales dans l’Eglise, nous avons tous la responsabilité partagée de bien administrer la justice pour faire de notre Eglise, une maison sûre de guérison et de renouveau.
  5. Cependant, les objectifs d’une bonne justice ne peuvent être atteints qu’avec un personnel qualifié, avec un bon respect des procédures et avec des mesures disciplinaires appropriées. Voilà pourquoi, nous avons voulu que nos collaborateurs : secrétaires des commissions épiscopales, vicaires judiciaires et autres, participent à cette session.
  6. M’adressant ainsi à vous chers collaborateurs des Evêques, je vous demande de participer à cette session d’étude avec grand intérêt dans l’objectif d’un service fructueux à rendre à notre Eglise.

Eminence,

Excellences,

Chers frères et sœurs,

 

  1. La réflexion que nous allons mener n’a pas pour but de parcourir les délits simplement pour savoir instruire les procès afin d’infliger ou de déclarer les peines proportionnelles à ces délits. Il s’agit plutôt de prendre notre part de responsabilité dans la protection des mineurs et des personnes vulnérables.
  2. Je saisis cette occasion pour remercier sincèrement S.E. Monseigneur Ettore BALESTRERO, Nonce Apostolique en RD Congo qui a suggéré le thème et a appuyé l’organisation de cette session ; et bien plus, il a mené les démarches pour nous trouver un Facilitateur.
  3. Je remercie au nom des Evêques membres de la CENCO et en mon nom personnel, la Fondation PORTICUS qui a rendu effective la tenue de cette session par son appui financier.
  4. La présente session se fera essentiellement sous forme des conférences suivies d’échanges pour approfondissement.
  5. Que par l’intercession de la Très Sainte Vierge Marie, le Seigneur bénisse cette session, qu’elle soit bonne et fructueuse.
  6. Sur ce je déclare ouverte la session sur « les délits les plus graves réservés à la Congrégation pour le Doctrine de la Foi ».

Je vous remercie !

Fait à Kinshasa, le 2 mars 2020

Mgr Marcel UTEMBI TAPA

Archevêque de Kisangani

Président de la CENCO

 

CECOS - CENCO

CECOS - CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *