Un religieux congolais tué dans son lieu de résidence au Mozambique
21 mai 2019
CECOS- CENCO (307 articles)
0 comments
Share

Un religieux congolais tué dans son lieu de résidence au Mozambique

Le père Landry Ibil Ikwel, missionnaire de la congrégation des Sacré-Cœurs de Jésus et de Marie, originaire de la République Démocratique du Congo (RDC), a été sauvagement assassiné le dimanche 19 mai 2019 dans son lieu de résidence.

Selon le média d’information catholique « Lacroix Africa » qui a rapporté l’information, le père Landry Ibil (34 ans), était en mission à la paroisse du Sacré-Cœur de Jésus dans le diocèse de Beira au centre de Mozambique. Le missionnaire congolais était directeur de l’Institut pour les aveugles de la localité de Beira et a été agressé à la machette par des individus non identifiés et forcés à ingérer une substance toxique non spécifique. « Il n’a pas survécu à cette agression », a souligné Lacroix Africa.

Daniel Macuàca, responsable de la police da la province de Sofala, contacté par ce média d’information catholique, a écarté toute tentative de vol derrière ce macabre assassinat : « Les premiers éléments de l’enquête n’ont relevé aucune preuve de vol dans la résidence du prêtre », a-t-il confié.

Parcours du père Landry

Le révérend père Landry Ibil Ikwel est entré très jeune au noviciat de la congrégation des missionnaires des Sacré-Cœur de Jésus et de Marie en 2008. Il a prononcé ses premiers vœux en 2009 à Boane au Mozambique. Il a ensuite été ordonné prêtre le 7 février 2016 à la Paroisse Marie Auxiliatrice de Kinshasa par son excellence Mgr Edouard Kisonga, évêque auxiliaire de Kinshasa.

 

 

 

CECOS- CENCO

CECOS- CENCO

Comments

No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *